Le plaisir de manger

Ce n’est pas parce que les trolls ont des tas d’intolérances alimentaires qu’ils ne mangent que des légumes à l’eau. C’est sûr qu’on doit s’adapter mais on arrive toujours à trouver des astuces!

Ce mercredi on a fait « junk food ». Ca faisait un moment que le moyen troll réclamait des nuggets. Au programme donc: nuggets/frites/glace. Rien que ça!

Les deux grands ont coupé les patates (à l’aide du coupe-frites) et ont fait eux-même les nuggets (le moyen trempait les morceaux de poulet dans l’oeuf et la grande dans la polenta). J’ai géré la cuisson. Ils ont aussi choisi et coupé deux petites salades dans le jardin, que la grande a lavées et essorées. Elle s’est également chargée de rincer les tomates. Ils étaient très contents de ce repas « cool » et très fiers d’eux 🙂

En dessert j’ai mixé des rondelles de 4 bananes que j’avais mises au congélateur ce WE pour ne pas les perdre (elles étaient très mûres) avec du chocolat noir (que j’achète sous forme de palets en vrac) et hop, une crème glacée banane chocolat vegan!


Miam!!

(Vous noterez au passage la tenue de notre moyen troll: une robe de fée clochette. Il adore ce costume 🙂 )

Petit passage à vide

Je n’ai pas été très présente ces deux derniers mois.

Mars a été rythmé par les essais sans gluten, pour tester les seuils de tolérance de la mini. Tout va bien si ni elle ni moi n’en consommons. Je peux éventuellement boire une bière ou manger un bout de pain (petit, le bout de pain). Si nous dépassons son seuil, c’est parti pour des selles vraiment particulièrement malodorantes et irritantes, et des hurlements la nuit (si possible entre 00h et 3h du matin). Bref, c’est dur de tenir le cap et en même temps les écarts coûtent tellement cher en sommeil que je m’y fais… Je suis désormais certaine qu’elle est aplv ET intolérante au gluten. Je pense que la réintroduction des PLV a déclenché une intolérance au gluten dormante…

En parallèle le mois d’avril a été éprouvant pour notre moyen troll de presque 4 ans. Nous l’avons envoyé en urgence chez mes beaux-parents pour se reposer une semaine, pensant que la fatigue était en cause. A son retour nous avons mis en place des choses afin qu’il aille moins à l’école (baby-sitter qui le récupère 2 jours par semaine à 11h30 et le garde à la maison, nounou de sa petite soeur qui le récupère au bus scolaire les deux autres soirs pour qu’il évite la garderie). Malheureusement, ça n’a pas suffi. Devant sa fatigue persistante, nous avons fait des tests sanguins afin de vérifier qu’il n’était pas carencé (vu sa faible appétence pour la viande et toutes ses évictions alimentaires: gluten, protéines de lait animal, soja, légumineuses) ou qu’il n’avait pas la mononucléose, mais non, tout va bien. D’ailleurs je note ici qu’il a consommé 30 gr de PLV dans toute sa vie (vu qu’on réintroduit hyper progressivement) et que son taux de calcium est très bien!
Il nous a beaucoup parlé d’un petit garçon qui lui fait peur. Nous en avions parlé aux maîtresses qui nous ont assuré qu’en effet le garçon était turbulent mais qu’elles prendraient encore plus garde à son comportement face à notre troll. Sauf que notre troll est hyper empathique, donc quand le petit garçon embête un autre élève, notre troll le prend personnellement et a peur… Bref sur le mois d’avril il a dû aller 3 matinées à l’école, on termine 2 semaines de vacances, mais il nous parle encore de ce petit garçon et fait même pipi dans sa culotte depuis 2 jours 🙁

Je m’inquiète pour mon poussin… Demain papa lama va de nouveau discuter avec la maîtresse, j’espère qu’elle réussira à le rassurer (par des actes concrets, les mots ne suffisent pas…).

Bref c’était deux mois très durs moralement et physiquement (vu les nuits que nous avons passées). Espérons que mai soit meilleur…

Réintro des PLV pour la mini

Depuis quelques semaines nous réintroduisons les PLV chez la mini trollounette. Ca se passe très bien. Je peux en manger un peu sans souci pour elle. Et elle peut en manger un peu sans conséquence également. Quand je dis un peu, c’est un peu. Actuellement, la plus grande quantité qu’elle ait eue sur 24h c’est un demi-beurre individuel et deux petites cuillères de yaourt (taille bébé les cuillères donc vraiment petites). On y va doucement mais sûrement.

Depuis que nous sommes rentrés de Disneyland, comme j’ai consommé par mal de PLV et elle un peu, on évite de lui en donner (depuis 6 jours donc), histoire de ne pas surcharger son organisme. Et voilà que depuis 2 jours ses selles me font furieusement penser à celles de son frère quand il a commencé à ne plus tolérer le gluten… Et la nuit que nous venons de passer (qui n’avait de nuit que le nom) me fait vraiment craindre un début d’intolérance au gluten… C’est vrai qu’elle adore le pain et en mange pas mal, mais à côté de ça on mange sans gluten à la maison et très souvent c’est le cas aussi chez sa nounou (car une autre petite fille qui est chez sa nounou est sans gluten). J’espère que c’est les dents, mais clairement les gaz, les tortillements, les hurlements, l’agitation et les bouses ont un air de déjà-vu…

J’ai envie de pleurer, pas deux trolls!! En soi ça ne changerait pas grand-chose à notre quotidien (à part pour moi qui ne pourrait plus manger le vendredi midi à la pizzeria avec mon papa) mais je ne peux pas m’empêcher de me projeter dans l’avenir et de penser à cette fichue cantine… Quand la réintro des PLV était bien lancée et semblait fonctionner, une de mes premières pensées était « chouette, enfin un troll qui pourra tout de suite manger comme les copains ». Peut-être que non finalement…

A suivre… J’espère tellement que c’est les dents 🙁

Disneyland Paris avec un enfant allergique : mon retour

Si vous me suivez régulièrement vous savez que cette semaine nous sommes partis 3 jours à Disneyland Paris avec les trolls. Notamment avec le moyen troll et ses allergies, c’est de cela dont je vais vous parler aujourd’hui.

Dans mon dernier article je vous expliquais comment je pensais m’organiser.

Eh bien tout s’est passé comme prévu, paillettes et cotillons!

Nous sommes vraiment ravis, Disneyland Paris a été une destination très facile pour gérer les allergies de notre troll de 3 ans et demi, pourtant allergique aux protéines de lait animal, au gluten, au soja (mais la lécithine ça va) et aux légumineuses!

Concrètement, nous avons réservé 3 jours dans un hôtel Disney (le Newport Bay) avec petit-déjeuner et un repas par nuit offerts (demie-pension quoi). J’avais réservé le buffet de l’hôtel pour le soir (et on a bien fait, c’était blindé!) et nous avions prévu de prendre nos repas le midi dans les parcs.

  • Les midis:

    Mercredi midi: à notre arrivée nous avions prévu de manger sur le pouce dans le parc. Comme c’était plutôt ambiance fast-food (Casey’s corner, main street) j’avais prévu un plat un peu fun à réchauffer au micro-ondes (raviolis à la sauce tomate de la marque « les recettes de Céliane ») qui puisse faire concurrence au hot-dog de sa soeur. Aucun souci pour se faire réchauffer le plat par la personne qui a pris notre commande. Nous n’avons pas pris de dessert mais si besoin j’avais des gâteaux dans le sac (car les desserts proposés sont full PLV/gluten, et ceux des menus allergiques sont pas très rigolos en comparaison avec une glace au chocolat!!)

    Jeudi midi: nous nous sommes arrêtés dans la pizzeria du Colonel Hathi (adventure land). Le cadre était très sympa et le personnel très au fait des menus pour allergiques. La grande a pris un menu enfant et le moyen troll a mangé les pâtes végé. Ca devait être bon vu qu’il a tout fini! Il a mangé les tomates cerises du menu de sa soeur et elle a mangé ses tranches de pommes en dessert. A noter: le plat natama est vendu 10€. Le menu enfant 9€. Ils n’avaient plus de cadeaux pour les menus enfants sinon la serveuse avait prévu de le lui donner également 🙂 Les pizzas semblaient molles genre pizza micro-onde et plutôt petites. Personnellement j’ai pris la salade aux légumes et aux céréales qui est donc végétalienne (la seule salade complète vgl au menu) ainsi que du pain à l’ail. C’était plutôt bon.

    Vendredi midi: nous avions bien respecté notre budget donc on s’est lancés dans l’aventure du buffet au Restaurant des Stars du Parc Walt Disney Studio. Quelle déception!! Le troll a pu manger mais il y avait très peu de choix, et c’était très cher pour ce que c’était. Il n’a pas pu manger de féculents car le riz était au beurre et il n’y avait pas de propositions de patates genre sautées ou frites. Mais bon il a surtout mangé au buffet des entrées (oeufs durs, carottes râpées, tomates cerises, concombre et jambon), ça allait. Sinon je pense que nous aurions demandé un plat natama pour lui, en espérant qu’ils ne le facturent pas en plus! Même sans être allergique je ne le recommanderai pas (par contre le personnel était très aimable et efficace)

  • Les matins:

    Nous avons pris le petit-déjeuner à l’hôtel. Lorsque nous avons mentionné les allergies du troll, les serveurs nous ont rapidement ramené ce qu’ils avaient en stock, dans les boîtes (marque valpiform), ce qui m’a permis de contrôler les ingrédients. Il a mangé des cookies, du marbré au chocolat, du cake aux pépites de chocolat et des cracottes. J’avais prévu son lait de riz car j’avais vu sur le site internet de Disneyland Paris qu’ils avaient juste du lait de soja. J’ai pu y mettre le chocolat en poudre disponible pour tout le buffet car en sachets individuels avec la composition notée dessus 🙂 Il était très content. Il n’a pas forcément mangé tout ce qu’il avait choisi (il est gourmand et tout lui faisait envie). J’ai voulu ramener les portions non ouvertes mais la serveuse nous a dit de les garder, ce qui lui a fait son goûter du coup ! Le buffet était plutôt sympathique et nous y avons tous trouvé notre compte.
  • Les soirs:

    Nous avions réservé le restaurant buffet de l’hôtel (le Cape cod) et avons été enchantés (d’où notre déception devant le buffet du restaurant « Les stars »). Nous n’avons pas commandé de repas spécial car le troll a trouvé son compte au buffet. Les entrées étaient très bien garnies avec pas mal de produits bruts et cuisinés qui ne posaient aucun problème (légumes grillés, olives, crudités, oeufs, jambon…). Le restaurant est plutôt à thème poisson donc il y avait pas mal de choses que le troll aurait pu manger s’il voulait: saumon fumé, anchois marinés, roll mops… Lorsque j’ai demandé une compote au chef pour le dessert il m’a aussi proposé un yaourt au soja (bon, pas de bol, le soja n’est pas possible ici) et a vraiment été très sympathique et répondu à mes questions. Je recommande clairement ce restaurant!

Petit-déjeuner, plat natama (pâtes végé) et buffet du Cape cor pour le troll

Bref Disney avec un enfant allergique c’est possible, et c’est même facile!! Si vous saviez les vacances que ça nous a fait!

 

Dinseyland Paris quand on est allergique

Ce matin le moyen troll (3 ans et demi) a fait la prise de sang demandée par l’allergologue lors de son dernier RDV. Ca a été vraiment difficile, comme les précédentes, mais bon, c’est fait. C’est vraiment un « mauvais patient » et c’est lui qui a le plus d’examens à faire le pauvre 🙁
Résultats le 4 mars. J’espère vraiment que les IgE négatives la dernière fois le seront toujours…

Sinon aujourd’hui nous préparons nos valises pour les 3 jours que nous passerons à Disneyland Paris! J’en avais parlé ici, ça seront de vraies vacances car DisneylandParis se soucie de  ses visiteurs allergiques!

Ce matin pendant que j’étais au labo avec le moyen troll, papa lama a fait quelques courses pour les goûters du troll et du lait de riz pour le petit-déjeuner. A priori le troll devrait pouvoir manger sans trop de soucis dans le parc car ils ont des menus spéciaux disponibles un peu partout! Nous avons pris une formule avec demie-pension (offerte!). Je rappelle les allergies du troll: protéines de lait animal, gluten, soja, légumineuses. Sachant que ce n’est pas une allergie grave donc il peut y avoir des traces sans souci.

Je pense que nous allons nous organiser ainsi:

– Petit déjeuner: buffet de l’hôtel. Il suffit de préciser qu’il est allergique et il aura accès à du pain sans gluten, des céréales, des cookies, biscuits sablés, marbrés, cracottes… Je ne sais pas s’il y a un buffet salé mais à part les oeufs le reste c’est pas son truc donc on verra! Le lait végétal proposé est au soja donc nous allons amener notre brique de lait de riz (valable aussi pour sa grande soeur)

– Midi: dans le parc. Soit à un resto buffet (mais le budget hum hum…) soit un fast food et on lui commandera un menu spécial (genre pâtes sans gluten aux légumes!). Les desserts proposés étant de la compote, des pommes/poires caramélisés je pense qu’il aura du dessert de la maison s’il préfère (comme du yaourt au riz à la vanille que je mettrai en gourde, ou un gâteau au chocolat) car sa soeur va sûrement manger des trucs interdits et très appétissants donc il va falloir compenser.

– Goûter: on amène (c’était le but des courses de ce matin)

– Soir: le buffet de l’hôtel est ciblé poisson donc on trouvera sûrement des choses qui lui font envie. Sinon nous commanderons un repas spécial.

La grande Trollounette peut de nouveau consommer des PLV donc ça ira. La mini est en réintro et supporte de petites quantités de PLV. Dans le pire des cas on a toujours l’allaitement pour elle donc on est sauvés!

Je suis vraiment contente, j’espère ne pas être déçue! Je vous raconterai ce que ça a donné en vrai!

Vacances!! Balade du jour

Cette semaine, nous sommes en vacances. Ce sont mes premières vacances depuis que j’ai repris le travail en septembre, je suis joie et bonheur!

Au programme de ce magnifique lundi: une randonnée familiale. Pas trop de dénivelé (environ 180m mais avec quelques zones qui grimpaient pour de vrai quand même), un peu plus de 3km aller-retour et une vue magnifique!

Le départ se fait depuis un monastère.

Monastère de Chalais (je ne sais pas si c’est son nom!). Notez ce ciel magnifique!

Ensuite nous avons suivi le sentier de crête qui passait au milieu de la forêt. Nous avons observé la vallée en contrebas, senti les odeurs des sous-bois, écouté les bruits de la nature (et les détonations des armes des chasseurs…).

A l’approche de l’aiguille de Chalais les trolls sont aux anges et nous les tenons bien car le sentier est étroit

Arrivés au sommet les trolls sont ravis et très fiers d’avoir si bien marché! Ils ont dégusté leur sandwich devant une vue magnifique. La mini, réveillée par l’odeur de la bouffe (pourtant les sandwichs froids ça ne sent pas trop…) a apprécié une tétée en altitude puis dévoré son pain et des bâtonnets de légumes.

Pauvre maman qui doit partager ses concombres avec ses trolls affamés…

Oui vraiment porter son enfant et l’allaiter c’est l’aliénation de la femme tout ça tout ça. Et s’emmerder avec la DME mais allo quoi? Donc on est partis avec juste un sac à dos, le même repas pour tout le monde (sandwichs aux restes, bâtonnets de carottes et concombres, bananes), la tétée pour le troll, un porte-bébé et hop! Sincèrement c’était VRAIMENT facile.

D’ailleurs vous connaissez les gars qui partent 3 jours à Dinseyland avec des trolls de 5, 3 et 1 an SANS POUSSETTE? Bin c’est nous!

Mais c’est un autre sujet!

C’était vraiment une super journée, je suis tellement fière de mes poussins… Ils ont 5 ans et demi (la trollounette qui porte un sac avec les mouchoirs et les lunettes de soleil… La prochaine fois elle portera le pique-nique) et 3 ans et demi. Comme quoi, les porter, ça n’en fait pas des fainéants!

Crèmes dessert au chocolat (vegan sans gluten ni plv ni soja)

Nous ne sommes pas trop dessert ni sucré, et, que ce soit les enfants ou nous, leurs parents, il n’est pas rare qu’un repas se termine sur le plat. La majeure partie du temps le dessert est un fruit de saison. Parfois une compote ou un yaourt.

Il m’arrive tout de même de faire des desserts un peu gourmands. Au printemps je fais souvent de la mousse au chocolat car nos poules pondent beaucoup. Ce n’est pas le cas en ce moment donc j’ai plutôt fait des crèmes dessert au chocolat. Le goût et la texture donnent un rendu façon « crème dessert au chocolat la laitière ». J’adore!

Crème dessert façon « La Laitière »

Pour 8 petits pots:
– 500 mL de lait végétal (ici c’était du lait maison cajou noisette)
– 100 gr de chocolat noir dessert
– 40 gr de fécule de maïs
– 50 gr de sucre complet

Nous avons un thermomix donc je l’utilise mais ça se fait très bien à la casserole:
Mettez le chocolat en morceaux dans le bol et hachez vitesse 5 quelques secondes. Ajoutez le lait, la fécule de maïs et le sucre puis programmez 6 minutes vitesse 4 90° (comme une béchamel). Mettez en pot, laissez refroidir, et c’est prêt!

Comme je suis une flemmarde et que je ne voulais pas perdre le chocolat qui restait sur les parois en lavant le bol j’ai également fait des cookies (temps de préparation 1 minutes avec le robot, sinon 4 vu qu’il faut hacher le chocolat)

cookies vegan sans gluten ni soja!

Qui a dit que nos petits allergiques étaient malheureux?

Mode « très difficile » enclenché

On n’était déjà pas en mode facile, avec 3 jeunes enfants, les allergies, le boulot, l’absence d’aide au quotidien du fait de l’éloignement (et du travail!) de nos amis et parents… Mais là c’est raide.
Jeudi dernier je suis rentrée plus tôt du boulot car j’étais malade. Une gastro fulgurante, 24h vraiment très mal, les montagnes russes le WE puis retour au boulot lundi, fatiguée mais sur mes deux jambes.
Dans la nuit de lundi à mardi nous avons eu bien 10 réveils, tous trolls confondus. Même si c’est papa lama qui se lève (si je me lève je ne me rendors pas du tout donc impossible pour moi de faire une nuit blanche avant d’aller soigner mes patients…) ça me réveille.
Mardi au radar au boulot, avec une journée bien chargée (car il faut bien redispatcher les patients que je n’ai pas pu voir vendredi). Et la nuit catastrophique. On n’a pas dormi + de 30 minutes d’affilée. Entre les cauchemars de la grande, la fièvre du moyen et la diarrhée de la mini…Donc là on est mercredi. Il est 14h30 et je n’ai pas pu m’asseoir depuis le réveil (7h15, grasse matinée quoi, merci papa lama d’avoir géré les trolls). Sauf pour manger (en me levant plusieurs fois évidemment). Je suis toujours en pyjama et les cheveux pas lavés.

 

Heureusement la grande trollounette a la forme et m’a bien aidée pour le repas (elle a épluché et coupé les carottes et la courgette -qui n’est pas de saison mais j’en peux plus des légumes d’hiver!!).

La grande trollounette m’aide à préparer les galettes de légumes

Le petit troll a été séché par sa fièvre et n’a même pas mangé ses galettes de légumes ou sa crème dessert au chocolat.

Photo très rare d’un troll qui s’endort sur le canapé à 11h et qui n’a pas faim au réveil

La mini a alterné les phases bien et les siestes sur mon dos.

Mini trollounette assommée par sa mère et sanglée de force dans son dos car elle tombait (littéralement) de fatigue

Bref, aujourd’hui c’est vraiment vraiment vraiment dur, j’ai envie de pleurer 🙁 Heureusement que les enfants ne se disputent pas, je pense que j’aurais pété un plomb. Allez, dans quelques heures ils seront couchés (et j’espère qu’ils dormiront!!! On ne demande même pas une nuit complète, juste pas + de 2 réveils, on n’est pas trop exigeants hein…)

Menus semaine 6

Cette semaine dans notre caverne:

– quinoa et curry d’aubergines. Curry d’aubergines tout prêt, j’avais mal géré les courses de la semaine dernière. En effet je faisais mes menus le dimanche, allant du lundi au dimanche soir. Sauf que je fais les courses le lundi soir donc du coup pour lundi si j’ai trop bien géré mes courses du lundi au dimanche bin lundi on n’a plus rien ^^ du coup dimanche soir nous avions cuit le quinoa et quand je suis rentrée des courses on n’avait plus qu’à ajouter le curry tout prêt.

– soupe (pommes de terre, patate douce, carottes)

– steak haché, galette de légumes (recette tirée du livre de Cléa et sushis -achetés- pour le soir (une espèce de St Valentin)

– légumes coco curry et riz

– polenta sauce tomate

Ce sont les menus du soir. Le midi pour le moyen troll et moi j’ajoute des protéines (jambon oeuf viande rouge poisson pour lui, seitan ou soja pour moi). Et on mange aussi de la salade, des carottes râpées, du chou rouge et des carottes en salade…

Ce WE je ne sais pas encore mais samedi midi nous serons chez les parents de papa lama pour amener les deux grands pour la semaine. Du coup la semaine prochaine ça sera relâche dans les allergies, des petites vacances en somme!

Menus semaine 5

Je n’ai pas noté les menus semaines 3 et 4 par manque de temps (fichues dents qui poussent!!).

Voici ce qu’on a mangé cette semaine dans notre caverne:
– Pizza à pas grand chose (pâte maison pour les avec gluten, et schar pour le moyen troll)
– salade composée
– polenta sauce tomate (et steak haché ou croq seitan)
– velouté de légumes (pomme de terre, patate douce, carottes, brocolis)
– poêlée avec le reste de riz de lundi et salade chou rouge/carotte
– tartes aux poireaux (et potentielle utilisation des restes de polenta de la veille comme fond de tarte)
– poulet du marché
– soupe au wok avec les restes de poulet
– bruschetta à ce qu’on a

Rien d’extravagant mais c’est compatible avec notre polyallergique!!