Archives pour la catégorie Culture

Planetarium

Dans mon article du 2 novembre je vous expliquais à quel point la Grande Trollounette avait été secouée par nos semaines difficiles à cause de la nounou. Nous avons lancé l’offensive « nous occuper de notre aînée pour recréer le lien entre nous ».

Au programme de dimanche 6 novembre: une petite journée mère-fille SANS LES PETITS, avec visite au planétarium, puis restaurant et discussion, à 100% avec elle.

Je pense que l’objectif de la journée a été atteint. Déjà, sa curiosité et sa fascination pour l’Univers ont été nourries (notre Grande Trollounette voulait être cosmonaute et maîtresse, elle veut désormais être astronaute). Et vraiment on a pu discuter, expliquer, communiquer sur nos émotions… Ca nous a fait un bien fou!

Le Planetarium en lui-même:

Nous avions sélectionné une séance enfant (la grande Trollounette a 5 ans) sur le thème assez général du Soleil, des astres, de la Lune… Le billet nous donnait l’accès aux expositions (temporaire et permanente) et à la séance projetée au plafond sur un dôme et conseillée pour les 4-7 ans.

La séance se décomposait ainsi: un film d’animation que nous regardions sur le Dôme, dans un siège inclinable,  où nous avons suivi les aventures de Platon la taupe qui découvrait l’extérieur de son terrier avec ses amis les vers de terre alpha, beta et gamma, ainsi que son enseignant (Socrate, évidemment). Ensuite ont été projetées sur le dôme des vidéos de l’Espace et des images du ciel nocturne vu de Corse puis du Pôle Nord avec des explications très pédagogiques de l’intervenant présent. On a ensuite retrouvé Platon pour parler des phases de la Lune puis de nouveau l’intervenant a mis de vraies images et parlé de la  Lune, ses cratères…

L’avis de la Grande Trollounette: Les séquences avec la taupe faisaient « trop bébé » (et j’avoue que certains passages avaient un coté hippie psychédélique). Par contre les séquences « réelles » l’ont fascinée. Elle était ravie d’en savoir plus sur Deneb, l’étoile dont notre dernière petite chatte porte le nom 🙂 Il y a plein de choses qu’elle savait déjà (les notions de révolution de la Terre autour du Soleil, de la Lune autour de la Terre…) mais elle a pu approfondir la forme visible de la Lune selon son éclairage par le soleil, quelques constellations, les cratères de la Lune…

Après la séance nous avons vu les deux expositions. L’exposition permanente sera parfaite pour la Grande Trollounette d’ici 2 ans je pense. Il y a cependant pas mal d’items intéractifs. Elle a pu fabriquer son Monde par exemple et voir à quel Monde de quelle croyance il ressemblait!

cosmotron

Elle a adoré l’exposition temporaire consacrée à la Lune. Nous avons manipulé un globe représentant la Lune, visualisé la face cachée et la face visible, les cratères, les monts, les mers…  Nous avons également pu voir des images d’archives des différentes missions lunaires. Elle serait  bien repartie déguisée en astronaute!!

astronaute

Elle a hâte d’y retourner, je pense donc que nous allons faire toutes les séances 4-7 ans que le Planetarium propose. J’ai également vu qu’ils faisaient des stages pendant les vacances scolaires comme « fabriquer une fusée à eau » (5-8 ans) donc on va surveiller tout ça de près. Ils ont aussi des animations pour les 20 mois – 4 ans, j’ai bien envie d’y amener le Petit Troll!

Je suis ravie de cette journée, et ma grande aussi 🙂 A REFAIRE d’URGENCE

Harry Potter and the Cursed child

Ce matin notre lave-vaisselle était en panne. J’ai donc dû faire la vaisselle à la main mais il ne restait qu’un pauvre fond de liquide vaisselle donc j’ai dû en fabriquer (j’ai suivi cette recette). Après cette info cruciale Papa Lama m’a appelée « Maman Ours Weasley » par SMS. C’est vrai qu’on est un peu les Weasley de service: à l’arrache, en mode écolo/nomie, et vas-y que t’as des sarouels cousus par ta mère et de la lessive maison.

Ca m’a donné l’idée de commencer une rubrique « culture ». Parce qu’en grande fan d’Harry Potter j’ai évidemment lu le dernier bouquin sorti.

Harry_Potter_and_the_Cursed_Child_Special_Rehearsal_Edition_Book_Cover

J’ai du digérer la lecture avant d’avoir un avis définitif. Il faut garder en tête que:

– Ce n’est PAS écrit par JK Rowling!

– C’est du théâtre, donc l’intrigue doit pouvoir se dérouler entièrement sur une scène avec peu de possibilités d’effets spéciaux. Ce format fait que le spectateur de la pièce (et le lecteur du script) doit faire preuve d’imagination pour les lieux et effets spéciaux, et l’intrigue est bien moins fouillée que si c’était un roman de 900 pages.

A partir du moment où j’ai fini d’intégrer ces éléments je peux dire que j’ai beaucoup aimé cette histoire. Le côté dialogues théâtraux et didascalies, ainsi que le fait que l’histoire ne peut pas trainer en longueur, donne du dynamisme au récit. Je ne vais pas trop parler pour ne pas spoiler mais pour moi ce n’est pas une suite à la saga. On n’apprend pas grand chose de nouveau au final, à part sur les relations parents-enfants ou les professions des héros principaux de la saga. Par contre c’est une très bonne excuse pour revenir sur certains points des livres précédents. Le nouveau personnage en scène est un peu gros mais bon, il sert de prétexte à cette revue des précédents tomes et c’est chouette.

C’est hyper dur d’en parler sans en parler en fait, car j’aimerais discuter de pas mal de points ici mais je ne veux pas spoiler ceux qui attendant la version française! Je vais retourner sur HPF moi tiens ^^