Archives pour la catégorie Végé (ta-R/L-ien)

Après les PLV et le gluten…

Mercredi, je vous racontais comment Petit Troll s’était retrouvé sans PLV ni gluten.
Je vais vous raconter la suite.
Nous voilà en juin donc, éviction du gluten probante. Tout rentre dans l’ordre, c’est parfait. Petit Troll reprend vite du poids, mange des quantités normales, est moins excité… Puis il part 1 semaine en vacances et revient avec un eczéma carabiné, et des selles bof bof bof. Papa Lama comprend en le récupérant que sa maman n’a pas été top top top sur l’éviction PLV/gluten. C’est vrai que c’est gonflant mais bon, ce n’est pas une lubie. Comme si ça nous amusait au quotidien!!!
Bref, RDV chez l’allergo: eczéma bien moche mais prise de 3 cm et 1,4kg en 1 mois et demi d’éviction. C’est très encourageant. Pour ses selles elle pense que les écarts d’éviction ont de nouveau fragilisé ses intestins déjà bien fragiles (cadeau génétique de Papa Lama). Du coup, on arrête aussi soja et légumineuses vu qu’il était intolérant au soja petit (et c’est vrai que souvent, après un dahl de lentilles, ses selles étaient vraiment pas terribles)…

Là ça devient très très très compliqué, notamment car Petit Troll n’est pas du tout viande/poisson. Il faut dire que pendant longtemps ça l’a rendu malade donc clairement ça ne fait pas partie de ses aliments préférés!! Avant, je ne m’inquiétais pas du tout car à côté de ça il adorait le houmous, les lentilles, la soupe de pois cassés, les oeufs ou le tofu, donc clairement, ses apports en fer et protéines étaient bons. Mais désormais, dans la liste précédente il ne reste que les oeufs! Et là clairement ça restreint les possibilités d’obtention de protéines.

Pour le calcium je ne m’inquiète pas trop, il mange des noix de cajou, des légumes riches en calcium comme le brocolis… Ca tombe bien car je n’arrive pas à lui faire avaler son complément alimentaire pour le calcium. Même dans une compote ça laisse un goût (dégueulasse, appelons un chat un chat).

Pour le fer il existe des compléments.

Mais pour les protéines bin… Ok, il mange un peu de jambon et d’oeufs si je lui en donne mais clairement il n’en mange pas tous les jours. Il mange un peu de noix de cajou et de riz complet mais ce n’est pas suffisant. Si je lui cuisine un steak haché (du boucher), il en mange 2 fourchettes. Même sous forme de boulettes à la sauce tomate ou de lasagnes il n’en mange pas beaucoup. Le poisson, il se contente d’en manger un petit morceau.

Me voilà donc sortie du cabinet avec une ordonnance de néocate active. Arrivée à la pharmacie avec mon ordonnance longue comme le bras, je découvre avec joie que les 15 sachets de 65gr de Néocate coûtent 140€. Ok. Même avec une prise en charge sécu et mutuelle j’avoue que ça ne me tente pas des masses, surtout vu l’échec du complément de calcium. La représentante nous envoie un échantillon dans la semaine. Pour la première fois de ma vie, je fais un mélange poudre de LA/eau. Le résultat est plein de grumeaux et ça pue, je mets un coup de mixer et j’ajoute du chocolat, une paille, un super gobelet dont il a choisi la couleur et hop, je lui file la moitié du sachet. Qui finit renversé par terre. Super. Là tu vois juste 5€ à tes pieds… Bref, au goûter je lui repropose mais clairement ça ne lui plait pas. « J’aime pas, je préfère ton lait de noix de cajou ». Pas fou… Me voilà donc avec mon troll qui ne veut pas de lait en poudre mais son corps qui en a besoin… L’allergo me conseille de regarder sur le site pour trouver des recettes de cuisine… Je vais essayer de mendier un autre échantillon pour voir.

neocateCeci n’est pas de la faisselle…

En parallèle, je lui pose deux patchs: un patch test et un pour le gluten. L’idée c’est de voir si on peut avoir un positif avec le patch du gluten (vu que l’éviction est très probante) pour ensuite tester d’autres choses (comme le maïs ou le riz par exemple). En effet, on tâtonne et le risque quand on enlève un aliment c’est qu’on en ajoute trop d’un autre et que l’équilibre se rompe. Et paf on ajoute une nouvelle intolérance. Mais non, c’est tout négatif (sauf le métal du patch, ahah).

tests

Une magnifique NON-réaction cutanée au gluten, ou comment se compliquer la vie

Bref nous voilà donc pour l’instant et pour au moins 4 mois, sans PLV (ni assimilé), ni gluten, ni soja, ni légumineuses pour Petit Troll. Autant vous dire que dans le commerce, s’il n’y a ni PLV ni gluten dans une préparation, il y a en général du soja et/ou de la farine de pois chiche. Sinon c’est pas drôle…
Heureusement que j’ai quelques livres pour m’aider à lui faire oublier tout ça et l’aider à se sentir comme les autres enfants de 3 ans.

Notamment celui de Auvertaveclili. Ok il contient des recettes avec des aliments interdits, mais je m’en sers pas mal, et si besoin, je l’adapte sans trop de difficultés.

Du coup au goûter mercredi c’était petits moelleux au sarrasin et au chocolat 🙂

moelleux

 

 

Sinon j’ai plusieurs livres de Valérie Cupillard également, je vous les conseille 🙂

Allergies du Petit Troll

Un point sur les allergies du Petit Troll et un petit historique.

Dès sa naissance nous avons vu qu’il était allergique aux protéines de lait de vache (APLV) mais également à tout ce qui y ressemblait: brebis, chèvre, boeuf, veau, soja. On parle d’allergie croisée du fait de la forme assez proche des molécules. Il était allaité exclusivement et du coup nous avons pu rapidement faire le lien entre ce que je mangeais et ses réactions. Selon ce que je consommais et selon la quantité, les réponses étaient plus ou moins fortes: du RGO empêcheur de dormir à l’urticaire géant pendant 48h.

Quand il a commencé à manger solide, il a également fait un urticaire géant avec de l’agneau, et vomissait le saumon. Sans compter une réaction cutanée à la pêche (cadeau de mes origines méditerranéennes). Heureusement, beaucoup de ses intolérances ont disparu avec l’âge, vers 2 ans ou un peu avant. Toujours très intolérant aux PLV, le reste s’était bien estompé, ce qui nous facilitait la vie. Et un « accident d’éviction » ne le faisait plus vomir toute l’après-midi, mais lui donnait « seulement » mal au ventre et la diarrhée pendant 3 jours.

Ses 2 ans passent, je suis enceinte et il arrête de téter vers 2 ans et 4 mois (je suis alors enceinte de 5 mois). Je vous dis ça car, hasard ou pas, tout a flambé après le sevrage. Il commence à avoir des selles liquides, nous sommes fin 2015. 1 selle sur 4, 1 sur 3… Je mets ça sur le compte du stress (je devais accoucher début février), d’une rhino qui ne passe pas… Janvier aucune selle moulée (fin janvier j’accouche), février pareil, mars je m’inquiète. En plus des diarrhées, il est vraiment surexcité en permanence. Une collègue de Papa Lama trouve que ça colle au tableau clinique de son mari qui souffre de la maladie coeliaque. On fait une analyse des selles au cas où vu qu’il passe beaucoup de temps à jouer dehors et à mettre les mains à la bouche mais en mon for intérieur je pense au gluten. En effet, depuis la fin de ma grossesse, avec la fatigue j’avoue qu’on a mangé beaucoup de pâtes et de pain. Le timing colle avec ses selles liquides de plus en plus nombreuses. Je précise que Papa Lama pourrait ne se nourrir que de pâtes et de pain, moi c’est plutôt le riz ^^. Et puis, on ne mangeait de la viande qu’une fois par semaine à la maison et de nombreuses alternatives contenaient du gluten (voire du gluten pur quand je faisais nos lasagnes au seitan maison dont raffolait Petit Troll). Bref , coproculture négative. Quand tu en es à prier pour avoir une salmonelle positive c’est que vraiment, ça pue…
On continue de chercher car Petit Troll mange VRAIMENT beaucoup mais perd du poids (presque 1 kg entre janvier et mars. A 3 mois de ses 3 ans, il ne pèse que 12kg) et ne grandit pas. De plus, il était continent, mais c’est désormais impossible avec la diarrhée. Ses analyses reviennent parfaitement normales, avec d’ailleurs un taux de fer tout à fait dans les clous malgré les diarrhées et le quasi végétarisme, n’en déplaise aux détracteurs du végétaisme… Nous sommes déjà en juin, Petit Troll est censé rentrer à l’école en septembre, donc sans couche, il est vraiment petit (87cm à 3 ans)… Il nous reste une chose à tester: l’éviction du gluten.

Autant vous dire que je suis JOIE et BONHEUR. Les portes du « noglu » s’ouvrent à nous. La généraliste qui suit Petit Troll nous dit de garder les factures et les étiquettes des produits sans gluten pour une éventuelle prise en charge par la sécurité sociale. Je découvre donc cet univers des étiquettes des glutenfree.

glutenNotre nouvelle décoration sur le frigo

Même si c’est compliqué au début d’être sans PLV ni gluten, on s’y fait. On s’y fait d’autant mieux qu’on note une réelle amélioration au niveau des selles. Au bout de 10 jours, Petit Troll fait plus de selles moulées que de selles liquides, chose qui n’était pas arrivée depuis plus de 6 mois. Nous tenons une piste très sérieuse avec ces résultats et continuons dans cette direction.
Parfois nous avons un raté, en achetant par exemple un paquet de gâteaux ou de pain sans gluten.  Mais qui contient du lait… On s’en rend compte très très vite… On a fait l’erreur quelques fois, mais ce n’est plus le cas désormais (ou alors il nous arrive d’acheter un truc sans gluten puis de vérifier à la maison et de nous rendre compte avant de lui donner que ça contient du lait, comme par exemple le paquet de gâteaux que j’avais acheté pour l’école…).
Bref, pour les 3 ans de Petit troll, j’ai fait un gâteau sans PLV ni gluten, et ça allait. Ce n’était pas encore trop compliqué.
Mais comment en sommes-nous arrivés à une éviction des PLV, du gluten mais aussi du soja et des légumineuses?
La suite sur le blog samedi!

Les meilleurs cookies du monde: chocolat et okara noisette-cajou

L’autre jour j’ai fait un litre de lait noisette-cajou. Si vous avez bien suivi, en filtrant on se retrouve avec des résidus dans la passoire, c’est ce qu’on appelle l’okara. Avec cet okara j’ai fait les meilleurs cookies du monde! Moëlleux et croquants, j’ai limite du les cacher pour que papa lama et moi-même ne les dévorions pas avant le goûter!
DSC_0571_FotorJ’ai utilisé cette recette de base  que j’ai adaptée.
Avez un litre de lait cajou/noisettes j’ai eu 160gr d’okara. Niveau quantités j’ai donc mis:
– 160 gr de farine (ça marche très bien avec de la farine de riz complète pour le sans gluten)
– 160 gr d’okara
– 100 gr de sucre (j’ai mélangé sucre blond et sucre complet)
– 70 mL d’huile d’olive
– environ 100gr de chocolat noir cassé en gros morceaux.

Vous ne rêvez pas, ces cookies sont bien végétariens: pas de lait, de beurre, d’oeuf…

Au four 12-15 minutes (car j’ai fait de gros cookies et que notre four est fainéant) et voilà!! En tout j’ai fait 18-20 cookies.

J’attends d’avoir l’avis des trolls mais je ne m’inquiète pas du tout!!!

Faire son « lait » végétal

Comme vous le savez, les trolls sont APLV (allergiques aux protéines de lait de vache). Les PLV sont en cours de réintroduction chez la grande trollounette de bientôt 5 ans, afin qu’elle puisse manger comme les autres enfants à la cantine. Ca se passe plutôt bien cette fois (l’an dernier la réintroduction avait raté). Elle peut désormais manger l’entrée et le plat comme les copains. Bon pas tartiflette hein, mais les quantités moyennes de PLV dans les plats classiques passent (et elle ne sauce pas si c’est escalope à la crème par exemple). Nous fournissons un yaourt végétal ou un gâteau sans PLV pour les jours où les autres enfants ont fromage et yaourt/glace/gâteau plutôt que fruit/salade de fruits/compote. A la maison par contre, pour éviter un effet d’accumulation et parce qu’on est désormais habitués à faire sans, il y a zéro PLV dans nos placards. Nous cuisinions déjà beaucoup avant que les enfants ne déclarent des allergies, mais là on est en 100% fait maison. Même le lait végétal depuis peu, oui oui!! J’ai appris que c’était hyper simple en fait!!

Le préféré des enfants c’est le lait d’avoine. Les doigts dans le nez: 100gr de flocons d’avoine, 1L d’eau, parfois 10 gr de sucre. Je mixe 10 secondes vitesse max du Thermomix, je laisse reposer, je remixe 10 secondes vitesse max puis je filtre avec une petite passoire. Il faut le secouer avant de le servir, et le boire dans les 3 jours, comme pour les briques. Du coup souvent je fais 60gr de flocons et 600mL d’eau.Ce qui reste dans la passoire s’appelle l’okara. Je l’utilise pour faire des biscuits (ça donne du moëlleux), ou j’en mets dans les pains au lait.

On peut faire des du « lait » végétal avec tout type de noix. Ce matin j’ai fait noix de cajou/noisette: j’ai mis à tremper 60gr de noix de cajou et 40gr de noisettes hier soir. Ce matin j’ai vidé l’eau de trempage, rincé les noix et mixé le tout avec 1L d’eau. Je filtre avec la petite passoire en mettant en bouteille et c’est tout! Avec l’okara j’ai fait les meilleurs cookies du monde. Et surprise, ils sont végétaliens!!
Recette à suivre :p

Veggie Burger

Hello 🙂

Parce que les trolls sont comme tous les autres trolls, ils adooooorent les hamburgers et les frites, 1 à 2 fois par mois, on se fait hamburger-frites maison. J’avais envie de tester un burger végé, pour diminuer encore la viande rouge à la maison. Gros succès pour cette recette!
Buns maison, tranche de tofu mariné dans une marinade huile d’olive/ail/miel/citron/gingembre, galette courgette/carotte…

DSC_0461_Fotor

Au top! Et ça s’est super bien conservé, nous avons pu en manger un autre le lendemain midi avec petit troll 🙂

Collage_Fotor

Evidemment impossible de remettre la main sur la recette des buns, je ne sais plus laquelle j’ai faite. Ce qui est dommage car c’était les meilleurs jusqu’à présent… La marinade et la galette de légumes sont, eux, tirés du livre « Végétales et gourmandes », de Thermomix. Si vous cherchez des recettes végétariennes je vous le conseille!

Changer ses habitudes de consommation

Je n’ai jamais été une grande consommatrice de vêtements, sacs ou chaussures. Par contre, « avant », je « consommais » beaucoup de sorties (resto, pubs, soirées étudiantes)… Mais ça c’était avant.

Depuis que je suis maman, je vois beaucoup de choses d’un autre oeil.
Nous sommes de plus en plus minimalistes. Plus nous avons d’enfants et plus on se rend compte qu’on a besoin de pas grand chose!

Pour ce troisième troll nos deux familles se sont cotisées pour nous payer le berceau cododo (mais nous avions commencé à bricoler le berceau des aînés, qui a fait nos 2 grands et les 2 enfants d’un couple d’amis, on fait tourner!) et le siège-auto. C’est ce qui était sur notre liste de naissance.

Niveau vêtements pour l’instant c’est récup à fond des aînés. Nous avons acheté pour 17€ de fringues neuves en magasin parce que j’avais envie d’un truc juste à elle (envie, mais pas besoin. Après tout elle s’en fout elle de ses fringues, tant qu’elle a chaud et le ventre plein!) et 2 sarouels faits par une maman couseuse qui vont lui faire jusqu’a cet été, parce que c’est hyper pratique pour les couches lavables. Je viens de commander du tissu pour faire 2 sarouels pour cet été! Nos couches lavables sont récupérées à 95% auprès de copines (que je connais d’internet). Les vêtements qu’elle met actuellement ont fait sa grande soeur, 3 filles d’amis à nous et nous sont revenus. Sachant que pour les plus grandes tailles nous avons pas mal récupéré d’une amie… Ethiquement, j’ai de plus en plus de mal à acheter des vêtements neufs, sûrement fabriqués par des enfants sous-payés et miséreux, alors je préfère ne pas trop laisser mes deniers dans le commerce du neuf. Et j’avoue que le paraître ne m’a jamais paru primordial. Je me maquille très rarement par exemple. Tant que les vêtements sont propres et en bon état, ça me convient.

Au final, de quoi a besoin d’un nouveau-né? Des seins de sa maman (quand elle allaite), de ses bras, et surtout d’amour…
Nous n’avons pas de poussette (nous n’en avions pas pour notre deuxième troll non plus), pas de chaise haute multifonctions, pas de balancelle qui vibre ou de babyphone vidéo dans lequel le parent peut parler au lieu d’aller lui-même rassurer son bébé. Parce que je pense que tout ça ce sont des gadgets inutiles dont le seul but est de séparer l’enfant de ses parents. Pourquoi notre société veut-elle à tout prix séparer les mères et leurs bébés? Qu’ils dorment seuls dans leur chambre. Qu’ils jouent seuls. Qu’ils s’endorment « seuls » mais avec l’aide d’une machine qui remplace la maman: balancelle qui berce au lieu des bras des parents, veilleuse qui reproduit les bruits du coeur… J’avoue ne pas comprendre. Mais j’applaudis les directeurs du marketing, ils sont très très forts à nous faire croire que tous leurs trucs sont indispensables!

Niveau alimentation nous avons également énormément changé nos anciennes habitudes ces deux dernières années. Notamment « grâce » aux allergies des enfants. Au final, même si j’avoue que le fromage me manque et qu’en sortie ce n’est pas forcément évident, on se passe très très bien des produits laitiers animaux. Cette allergie m’a fait me documenter énormément, et, de fil en aiguille, m’a permis de me rendre compte ce que la consommation de viande et de produits d’origine animale « coûtait » aux animaux et à la planète. Nous ne sommes pas végétariens mais nous consommons très très peu de viande à la maison. Je viens de faire les menus pour la semaine et je vais acheter 0 produit d’origine animale cette semaine. Nous mangerons tout de même du poisson une fois, car il en reste au congélateur (dernier stock de poisson au congèl). Quant aux oeufs, nos poules pondent beaucoup en ce moment. Et quand elles ne pondent pas, nous nous débrouillons sans oeufs! En sortie par contre je mange de la viande, parce que j’aime le goût et que je n’arrive pas encore à l’éliminer totalement. Et, paradoxalement, il m’arrive (rarement, mais ça arrive) de prendre un truc au drive du McDo pour faire plaisir aux enfants. Alors que le goût n’est pas top, que c’est cher pour ce que c’est, et qu’éthiquement c’est douloureux!

Chaque chose en son temps, mais je vous invite à visiter un blog super qui m’a permis d’avancer dans cette voie: Sortez de vos conapts

A bientôt 🙂