Archives mensuelles : avril 2016

Vaccins

Attention, sujet sensible 😉

Mini trollounette a 3 mois, n’est toujours pas vaccinĂ©e et ne le sera pas avant au moins le mois prochain (histoire qu’elle se remette de sa varicelle). Nous ne sommes pas du tout anti-vaccins mais cette fois nous avons pris le temps de rĂ©flĂ©chir Ă  la question.

Je dis « cette fois » car notre grande trollounette a eu la totale, vaccins commencĂ©s sans nous demander notre avis en nĂ©onat. Nous avions de toute façon d’autres soucis Ă  gĂ©rer donc si on nous avait demandĂ© notre avis on aurait dit « faites ce que vous pensez ĂȘtre bien ».

Pour le petit troll, je commençais Ă  ĂȘtre embĂȘtĂ©e par ces histoires de vaccins mais Ă©tant en pleine croisade auprĂšs de notre gĂ©nĂ©raliste concernant son RGO, son allergie aux protĂ©ines de lait de vache et mon allaitement (bin oui pour lui passĂ© 3 mois c’est n’importe quoi), sans compter les 12 rĂ©veils nocturnes tous trolls confondus… Nous n’avions pas l’Ă©nergie de creuser le sujet.

LĂ , pour mini trollounette c’est diffĂ©rent. DĂ©jĂ  j’ai dĂ©sormais confiance en moi. Pour pouvoir aller dans un autre sens que celui du corps mĂ©dical c’est indispensable. Et mini trollounette est facile Ă  vivre, j’ai donc eu le temps de me documenter. Ce qui a fini de me convaincre de me pencher sur le sujet? Le fils de ma copine ChloĂ© qui s’est retrouvĂ© hospitalisĂ© pendant 1 semaine juste aprĂšs la double injection qu’il a reçue (primo vaccination) Ă  4 mois. Il a fait les montagnes russes niveau tempĂ©rature et a fait un malaise… Le cododo et la rĂ©activitĂ© de sa maman l’ont sauvĂ©. Ca fait froid dans le dos hein… A l’hĂŽpital personne ne voulait incriminer directement les vaccins, c’Ă©tait juste un concours de circonstances. Cependant, lorsqu’on commence Ă  se documenter, on voit bien que la double injection potentialise les effets secondaires (et augmente le risque d’en avoir). Afin d’ĂȘtre sĂ»re de la suite Ă  donner, mon amie a beaucoup discutĂ© avec le mĂ©decin qui les suit ainsi qu’avec un autre mĂ©decin spĂ©cialisĂ© en vaccins. Il est pro-vaccins mais a tout de mĂȘme assurĂ© Ă  ChloĂ© qu’en effet il y avait un risque d’effets secondaires plus importants en faisant deux injections en mĂȘme temps. Bref Ă  partir de ce moment-lĂ  mon choix Ă©tait fait: pas deux injections en mĂȘme temps.

Puis je me suis penchĂ©e que le cocktail prĂ©vu pour les bĂ©bĂ©s de 2 mois. D’office notre gĂ©nĂ©raliste (que j’ai changĂ© entre temps Ă  cause notamment de ses remarques trĂšs trĂšs lourdes sur l’allaitement) a prescrit pour mini trollounette infanrix hexa et prĂ©venar 13. Alors dĂ©jĂ  je ne vois pas comment un bĂ©bĂ© de 2 mois, Ă©tant donnĂ© le lieu oĂč nous vivons et notre mode de vie, pourrait choper l’hĂ©patite B, donc niet! On verra plus tard si besoin. Je demanderai un vaccin pentavalant Ă  son mĂ©decin (pentavac ou Infanrix Quinta, dispos sur ordonnance faxĂ©e par la pharmacie au labo s’ils ne l’ont pas en stock).
Concernant prĂ©venar 13, j’hĂ©sitais jusqu’Ă  ce que je tombe sur un document de l’HAS, expliquant qu’il y a eu un effet de remplacement depuis l’apparition du vaccin: en gros belle diminution des hospitalisations pour les valences du vaccins mais d’un autre cĂŽtĂ© mĂȘme augmentation pour les sĂ©rotypes non vaccinaux, qui en plus sont plus rĂ©sistants aux antibiotiques. Ca me pose sĂ©rieusement problĂšme! Donc on ne le fera pas. En notre Ăąme et conscience.

Varicelle

Ca y est, l’Ă©pidĂ©mie de varicelle est arrivĂ©e dans notre campagne!!

Notre grande trollounette l’a dĂ©clarĂ©e le lundi avant les vacances donc pas d’Ă©cole pour elle de la semaine (et 3 semaines de vacances donc). Puis le vendredi suivant (11 jours aprĂšs) notre mini trollounette a commencĂ© Ă  la sortir, et le lendemain le petit troll. Bref, on ne s’est pas ennuyĂ©s! J’ai quand mĂȘme sorti le joker belle-maman pour garder le petit troll parce que le marathon varicelle commençait Ă  ĂȘtre chaud patate, et surtout, parce que la pire des trois varicelles, c’est bĂ©bĂ© qui l’a attrapĂ©e, Ă  mĂȘme pas 3 mois!! Ma pauvre puce 🙁

varicelle

Elle a Ă©tĂ© trĂšs brave bien que trĂšs accaparante, mais une fois au sein ou portĂ©e elle n’a pas bronchĂ©. Pourtant quand je vois son siĂšge je me dis qu’elle a vraiment vraiment vraiment du souffrir la pauvre! Quel courageux bĂ©bĂ©! Enfin, au moins c’est fait, j’espĂšre qu’elle est bien immunisĂ©e du coup! En tout cas ça y est, on ne voit quasiment plus rien.

La joie d’avoir des enfants en Ăąge scolaire qui ramĂšnent des tas de miasmes Ă  la maison quoi ^^

Changer ses habitudes de consommation

Je n’ai jamais Ă©tĂ© une grande consommatrice de vĂȘtements, sacs ou chaussures. Par contre, « avant », je « consommais » beaucoup de sorties (resto, pubs, soirĂ©es Ă©tudiantes)… Mais ça c’Ă©tait avant.

Depuis que je suis maman, je vois beaucoup de choses d’un autre oeil.
Nous sommes de plus en plus minimalistes. Plus nous avons d’enfants et plus on se rend compte qu’on a besoin de pas grand chose!

Pour ce troisiĂšme troll nos deux familles se sont cotisĂ©es pour nous payer le berceau cododo (mais nous avions commencĂ© Ă  bricoler le berceau des aĂźnĂ©s, qui a fait nos 2 grands et les 2 enfants d’un couple d’amis, on fait tourner!) et le siĂšge-auto. C’est ce qui Ă©tait sur notre liste de naissance.

Niveau vĂȘtements pour l’instant c’est rĂ©cup Ă  fond des aĂźnĂ©s. Nous avons achetĂ© pour 17€ de fringues neuves en magasin parce que j’avais envie d’un truc juste Ă  elle (envie, mais pas besoin. AprĂšs tout elle s’en fout elle de ses fringues, tant qu’elle a chaud et le ventre plein!) et 2 sarouels faits par une maman couseuse qui vont lui faire jusqu’a cet Ă©tĂ©, parce que c’est hyper pratique pour les couches lavables. Je viens de commander du tissu pour faire 2 sarouels pour cet Ă©tĂ©! Nos couches lavables sont rĂ©cupĂ©rĂ©es Ă  95% auprĂšs de copines (que je connais d’internet). Les vĂȘtements qu’elle met actuellement ont fait sa grande soeur, 3 filles d’amis Ă  nous et nous sont revenus. Sachant que pour les plus grandes tailles nous avons pas mal rĂ©cupĂ©rĂ© d’une amie… Ethiquement, j’ai de plus en plus de mal Ă  acheter des vĂȘtements neufs, sĂ»rement fabriquĂ©s par des enfants sous-payĂ©s et misĂ©reux, alors je prĂ©fĂšre ne pas trop laisser mes deniers dans le commerce du neuf. Et j’avoue que le paraĂźtre ne m’a jamais paru primordial. Je me maquille trĂšs rarement par exemple. Tant que les vĂȘtements sont propres et en bon Ă©tat, ça me convient.

Au final, de quoi a besoin d’un nouveau-nĂ©? Des seins de sa maman (quand elle allaite), de ses bras, et surtout d’amour…
Nous n’avons pas de poussette (nous n’en avions pas pour notre deuxiĂšme troll non plus), pas de chaise haute multifonctions, pas de balancelle qui vibre ou de babyphone vidĂ©o dans lequel le parent peut parler au lieu d’aller lui-mĂȘme rassurer son bĂ©bĂ©. Parce que je pense que tout ça ce sont des gadgets inutiles dont le seul but est de sĂ©parer l’enfant de ses parents. Pourquoi notre sociĂ©tĂ© veut-elle Ă  tout prix sĂ©parer les mĂšres et leurs bĂ©bĂ©s? Qu’ils dorment seuls dans leur chambre. Qu’ils jouent seuls. Qu’ils s’endorment « seuls » mais avec l’aide d’une machine qui remplace la maman: balancelle qui berce au lieu des bras des parents, veilleuse qui reproduit les bruits du coeur… J’avoue ne pas comprendre. Mais j’applaudis les directeurs du marketing, ils sont trĂšs trĂšs forts Ă  nous faire croire que tous leurs trucs sont indispensables!

Niveau alimentation nous avons Ă©galement Ă©normĂ©ment changĂ© nos anciennes habitudes ces deux derniĂšres annĂ©es. Notamment « grĂące » aux allergies des enfants. Au final, mĂȘme si j’avoue que le fromage me manque et qu’en sortie ce n’est pas forcĂ©ment Ă©vident, on se passe trĂšs trĂšs bien des produits laitiers animaux. Cette allergie m’a fait me documenter Ă©normĂ©ment, et, de fil en aiguille, m’a permis de me rendre compte ce que la consommation de viande et de produits d’origine animale « coĂ»tait » aux animaux et Ă  la planĂšte. Nous ne sommes pas vĂ©gĂ©tariens mais nous consommons trĂšs trĂšs peu de viande Ă  la maison. Je viens de faire les menus pour la semaine et je vais acheter 0 produit d’origine animale cette semaine. Nous mangerons tout de mĂȘme du poisson une fois, car il en reste au congĂ©lateur (dernier stock de poisson au congĂšl). Quant aux oeufs, nos poules pondent beaucoup en ce moment. Et quand elles ne pondent pas, nous nous dĂ©brouillons sans oeufs! En sortie par contre je mange de la viande, parce que j’aime le goĂ»t et que je n’arrive pas encore Ă  l’Ă©liminer totalement. Et, paradoxalement, il m’arrive (rarement, mais ça arrive) de prendre un truc au drive du McDo pour faire plaisir aux enfants. Alors que le goĂ»t n’est pas top, que c’est cher pour ce que c’est, et qu’Ă©thiquement c’est douloureux!

Chaque chose en son temps, mais je vous invite Ă  visiter un blog super qui m’a permis d’avancer dans cette voie: Sortez de vos conapts

A bientît 🙂

Quand la prĂ©maturitĂ© vous rattrape…

Aujourd’hui rien de particulier Ă  l’horizon. Pas de date anniversaire de truc triste, un WE sympa de prĂ©vu… Et malgrĂ© ça j’ai fondu en larmes au dĂ©jeuner. Parce que malgrĂ© moi mon cerveau a calculĂ© qu’aujourd’hui notre bĂ©bĂ© zen a l’Ăąge qu’avait notre grande trollounette quand elle est sortie de nĂ©onat. Eh oui, elle y a passĂ© 66 jours. Et aujourd’hui plus qu’un autre jour je me rends compte de tout ce que j’ai partagĂ© avec notre bĂ©bĂ© zen, que la grande trollounette n’a pas connu: les tĂ©tĂ©es Ă  volontĂ©, les peau-Ă -peau des heures dans notre lit, les endormissements contre moi, la participation Ă  la vie de famille pendant qu’elle fait la sieste dans mon dos… Tout ça ma grande puce ne l’a pas vĂ©cu. A la place elle a eu les gavages par sonde gastrique, les dodos dans une boite en plexiglas, puis les tĂ©tĂ©es Ă  heures fixes avec pesĂ©e avant et aprĂšs, les peau Ă  peau dans un univers aseptisĂ© et bruyant, avec toujours du monde autour, les endormissements sans sa maman, les bips de son scope…

MĂȘme si elle va trĂšs bien maintenant, Ă  4 ans et demi, certaines plaies ne cicatrisent jamais vraiment…