Archives mensuelles : septembre 2016

La cata

Voilà un mois que mini trollounette est gardée par une nounou.
Au début, elle continuait de dormir pas trop mal la nuit. La journée la nounou me disait qu’elle avait dû la bercer pour l’endormir mais qu’elle avait fini par dormir dans son lit (et je la crois vu l’odeur de parfum -de la nounou- que portait son doudou).

Puis le sommeil nocturne de la mini s’est dégradé progressivement, avec des améliorations le week-end. Nous mettions ça sur le compte du changement de rythme. Cependant, depuis mardi dernier (10 jours donc), ce n’est plus possible. Elle se réveille de plus en plus (toutes les heures depuis 00h cette nuit par exemple), voire pleure et reste inconsolable un long moment la nuit (entre 1h et 2h du matin puis de 4 à 6h la nuit dernière), alors que c’est un bébé très zen qui ne pleure JAMAIS. Les siestes la journée sont également impactées. Alors qu’avant elle s’endormait dans son lit pour la sieste de l’après-midi, elle ne sieste désormais que sur nous, ou au sein, et se réveille en pleurant si nous tentons de la poser.

Avec moi, le discours de la nounou est normal. Avec mon mari, ce n’est pas la même chose. Après avoir lâché un « elle a fait une petite colère pour s’endormir » la semaine dernière, il l’a amenée à lui faire dire la vérité sur les siestes chez elle. Elle la laisse pleurer seule dans son lit, parfois jusqu’à 30 minutes!!! Elle lui a sorti des « elle teste son monde » et autres conneries. Nous avons fait pas mal de concessions (sur les couches lavables, ou les trajets en voiture car nous nous sommes retrouvés coincés par des trajets à titre personnel qu’elle avait omis de nous signaler… Une fois devant le fait accompli bin…) mais clairement ça, ce n’est pas du tout envisageable!! D’autant plus que la semaine dernière je lui ai redis explicitement que nous ne voulions pas la laisser pleurer.

Bref je suis épuisée, j’ai complètement craqué avant-hier soir avec crise d’angoisse et compagnie, et depuis hier soir je sais ENFIN pourquoi notre puce ne va pas bien. Aujourd’hui je n’ai pas d’autre choix que de la déposer chez la nounou, à qui je vais redire que nous ne voulons VRAIMENT PAS qu’elle la laisse pleurer. Je suis réveillée depuis 2h30 du matin, j’ai mal au bide et envie de pleurer… Nous avons recontacté notre ancienne nounou (qui remplaçait notre nounou initiale qui est encore en congé parental) même si déjà en juillet elle n’avait pas de place. Elle a bien compris le problème et va essayer de reparler de notre cas à la puéricultrice de PMI pour voir si elle peut obtenir l’agrément qui lui manque. Sinon on va peut-être faire un mix chez elle/nounou à domicile. Si vraiment c’est trop compliqué à mettre en place, je regarderai les annonces sur les villages que je traverse pour aller au travail. J’ai déjà repéré l’annonce d’une nounou maman de 3 enfants et formée au portage, qui parle en bien de l’allaitement et de la motricité libre. Je ne sais pas encore exactement ce que nous allons faire mais clairement, nous allons licencier la nounou actuelle. Il y a trop de petites choses qui ne vont pas. Mises bout à bout avec le final « je la laisse pleurer avant la sieste » c’est trop!!

Pour petit troll, je vais voir avec l’ATSEM aujourd’hui si je dois prendre rdv avec la directrice pour mettre en place la cantine (et donc des paniers repas). L’ATSEM gère merveilleusement bien la cantine pour Grande Trollounette et est rodée avec ses allergies donc je ne m’inquiète pas du tout pour ça. En plus, cette année nous avons enfin les menus prévus longtemps à l’avance donc je vais pouvoir me caler dessus (ou essayer).

Genre reprendre le boulot n’était pas assez compliqué…

Point perte de poids et sommeil

Petit point rapide sur mon « régime ».

Ca se passe plutôt bien. Globalement, si mon cher et tendre n’achète pas de bière, je n’ai pas de mal à suivre mon plan alimentaire car il me correspond parfaitement.

Comme je le redoutais par contre, avec la reprise du travail je n’ai pas le temps de faire autant de sport que je voudrais. J’avoue que quand les enfants sont couchés, les gamelles du lendemain et les sacs préparés (et tout le reste…), je m’écroule de fatigue. Ca fait plusieurs soirs que je me couche très tôt et que nous avons entre 0 et 1 réveil nocturne, ça fait du bien et me permet de recharger mes batteries! Le sommeil est vraiment mon point faible. Déjà, étudiante, mon père se demandait comment j’allais faire pour réussir ma première année de médecine en partant avec ce malus qu’est un besoin énorme de sommeil. J’ai vaincu mais ça a été vraiment dur psychologiquement de dormir peu. Là, c’est pareil. Le manque de sommeil me rend complètement dingue, incapable de gérer mes émotions, une vraie harpie.

Bref, vous l’aurez compris, ma priorité number one est: DORMIR.
Après, si je peux, je fais du sport lol.

Donc depuis début août, en date du 20 septembre, j’ai perdu 6kg. 2 cm de tour de cuisse, 3 cm de tour de hanches et 8 cm de tour de ventre!

Pour rester motivée je me suis mis plein de petits objectifs. J’ai atteins le premier objectif qui était mon poids avant Mini Trollounette (également un palier d’IMC). Mon prochain objectif est dans 3 kilos: poids d’avant Petit Troll, avec changement de garde-robe à la clé. Si je tiens jusque là pour la garde-robe car là c’est la misère. J’ai un pantalon trop grand (46), un trop petit et un qui me va mais qui est troué (les 2 en 44). Et 1 jupe qui peut faire automne si je la mets avec des collants. Je vais essayer de tenir jusqu’à pouvoir acheter seulement du 44!

Je suis fière de moi 🙂

L’histoire du soir

Nous essayons de raconter une histoire aux trolls le soir avant de les coucher. Je dis « essayons » car parfois il est déjà bien tard et l’histoire du soir saute; mais pas le bisou/câlin tout de même! Quoique… Parfois, les trolls sont tellement crevés que le temps de finir de donner la tétée à la mini, ils sont déjà endormis – 3 minutes top chrono quoi-.

Papa Lama est 95% du temps chargé de l’histoire du soir. Il ne respecte jamais l’histoire écrite dans le livre et utilise ses talents créatifs. Il a souvent de super idées. Par exemple, l’été, l’histoire du soir n’est finalement qu’un prétexte pour les trolls afin de passer un moment avec leur papa sous une tente, sur le balcon, au pied d’un arbre ou dans un hamac.

Ce week-end, Grande Trollounette a terminé sa tournée d’anniversaire et a eu ses cadeaux de mon papa et ma belle-mère. Un jeu de perles à repasser (la Grande Trollounette est très minutieuse et adore les jeux créatifs avec de toutes petites pièces), un kaléidoscope (qu’elle s’est empressée d’amener à l’école afin de le présenter à ses camarades), et un set d’ombres chinoises dinosaures. C’était du pain béni pour Papa Lama! Il a fabriqué des décors et monté son petit théâtre des ombres chinoises.

ombresPetit théâtre des ombres chinoises (table enfant ikéa renversée et lampe de poche posée sur une chaise)

Tout le monde s’est pris au jeu. Hier soir, Grande Trollounette a commencé à raconter une histoire, émerveillant ses frère et soeur (et ses parents bien sûr).

ombres2La Mini à fond devant l’histoire du Tyrannosaure mangeur de cou de stégosaure

J’avoue que lorsque Papa Lama a pris la suite de l’histoire, j’ai eu beaucoup de mal à réprimer mon fou rire. C’était une vague histoire de dinosaures mangeurs de pommes, d’arbres et de dinosaures, normal quoi!!!

J’adore ces moments de complicité et de douce folie 🙂

Après les PLV et le gluten…

Mercredi, je vous racontais comment Petit Troll s’était retrouvé sans PLV ni gluten.
Je vais vous raconter la suite.
Nous voilà en juin donc, éviction du gluten probante. Tout rentre dans l’ordre, c’est parfait. Petit Troll reprend vite du poids, mange des quantités normales, est moins excité… Puis il part 1 semaine en vacances et revient avec un eczéma carabiné, et des selles bof bof bof. Papa Lama comprend en le récupérant que sa maman n’a pas été top top top sur l’éviction PLV/gluten. C’est vrai que c’est gonflant mais bon, ce n’est pas une lubie. Comme si ça nous amusait au quotidien!!!
Bref, RDV chez l’allergo: eczéma bien moche mais prise de 3 cm et 1,4kg en 1 mois et demi d’éviction. C’est très encourageant. Pour ses selles elle pense que les écarts d’éviction ont de nouveau fragilisé ses intestins déjà bien fragiles (cadeau génétique de Papa Lama). Du coup, on arrête aussi soja et légumineuses vu qu’il était intolérant au soja petit (et c’est vrai que souvent, après un dahl de lentilles, ses selles étaient vraiment pas terribles)…

Là ça devient très très très compliqué, notamment car Petit Troll n’est pas du tout viande/poisson. Il faut dire que pendant longtemps ça l’a rendu malade donc clairement ça ne fait pas partie de ses aliments préférés!! Avant, je ne m’inquiétais pas du tout car à côté de ça il adorait le houmous, les lentilles, la soupe de pois cassés, les oeufs ou le tofu, donc clairement, ses apports en fer et protéines étaient bons. Mais désormais, dans la liste précédente il ne reste que les oeufs! Et là clairement ça restreint les possibilités d’obtention de protéines.

Pour le calcium je ne m’inquiète pas trop, il mange des noix de cajou, des légumes riches en calcium comme le brocolis… Ca tombe bien car je n’arrive pas à lui faire avaler son complément alimentaire pour le calcium. Même dans une compote ça laisse un goût (dégueulasse, appelons un chat un chat).

Pour le fer il existe des compléments.

Mais pour les protéines bin… Ok, il mange un peu de jambon et d’oeufs si je lui en donne mais clairement il n’en mange pas tous les jours. Il mange un peu de noix de cajou et de riz complet mais ce n’est pas suffisant. Si je lui cuisine un steak haché (du boucher), il en mange 2 fourchettes. Même sous forme de boulettes à la sauce tomate ou de lasagnes il n’en mange pas beaucoup. Le poisson, il se contente d’en manger un petit morceau.

Me voilà donc sortie du cabinet avec une ordonnance de néocate active. Arrivée à la pharmacie avec mon ordonnance longue comme le bras, je découvre avec joie que les 15 sachets de 65gr de Néocate coûtent 140€. Ok. Même avec une prise en charge sécu et mutuelle j’avoue que ça ne me tente pas des masses, surtout vu l’échec du complément de calcium. La représentante nous envoie un échantillon dans la semaine. Pour la première fois de ma vie, je fais un mélange poudre de LA/eau. Le résultat est plein de grumeaux et ça pue, je mets un coup de mixer et j’ajoute du chocolat, une paille, un super gobelet dont il a choisi la couleur et hop, je lui file la moitié du sachet. Qui finit renversé par terre. Super. Là tu vois juste 5€ à tes pieds… Bref, au goûter je lui repropose mais clairement ça ne lui plait pas. « J’aime pas, je préfère ton lait de noix de cajou ». Pas fou… Me voilà donc avec mon troll qui ne veut pas de lait en poudre mais son corps qui en a besoin… L’allergo me conseille de regarder sur le site pour trouver des recettes de cuisine… Je vais essayer de mendier un autre échantillon pour voir.

neocateCeci n’est pas de la faisselle…

En parallèle, je lui pose deux patchs: un patch test et un pour le gluten. L’idée c’est de voir si on peut avoir un positif avec le patch du gluten (vu que l’éviction est très probante) pour ensuite tester d’autres choses (comme le maïs ou le riz par exemple). En effet, on tâtonne et le risque quand on enlève un aliment c’est qu’on en ajoute trop d’un autre et que l’équilibre se rompe. Et paf on ajoute une nouvelle intolérance. Mais non, c’est tout négatif (sauf le métal du patch, ahah).

tests

Une magnifique NON-réaction cutanée au gluten, ou comment se compliquer la vie

Bref nous voilà donc pour l’instant et pour au moins 4 mois, sans PLV (ni assimilé), ni gluten, ni soja, ni légumineuses pour Petit Troll. Autant vous dire que dans le commerce, s’il n’y a ni PLV ni gluten dans une préparation, il y a en général du soja et/ou de la farine de pois chiche. Sinon c’est pas drôle…
Heureusement que j’ai quelques livres pour m’aider à lui faire oublier tout ça et l’aider à se sentir comme les autres enfants de 3 ans.

Notamment celui de Auvertaveclili. Ok il contient des recettes avec des aliments interdits, mais je m’en sers pas mal, et si besoin, je l’adapte sans trop de difficultés.

Du coup au goûter mercredi c’était petits moelleux au sarrasin et au chocolat 🙂

moelleux

 

 

Sinon j’ai plusieurs livres de Valérie Cupillard également, je vous les conseille 🙂

Allergies du Petit Troll

Un point sur les allergies du Petit Troll et un petit historique.

Dès sa naissance nous avons vu qu’il était allergique aux protéines de lait de vache (APLV) mais également à tout ce qui y ressemblait: brebis, chèvre, boeuf, veau, soja. On parle d’allergie croisée du fait de la forme assez proche des molécules. Il était allaité exclusivement et du coup nous avons pu rapidement faire le lien entre ce que je mangeais et ses réactions. Selon ce que je consommais et selon la quantité, les réponses étaient plus ou moins fortes: du RGO empêcheur de dormir à l’urticaire géant pendant 48h.

Quand il a commencé à manger solide, il a également fait un urticaire géant avec de l’agneau, et vomissait le saumon. Sans compter une réaction cutanée à la pêche (cadeau de mes origines méditerranéennes). Heureusement, beaucoup de ses intolérances ont disparu avec l’âge, vers 2 ans ou un peu avant. Toujours très intolérant aux PLV, le reste s’était bien estompé, ce qui nous facilitait la vie. Et un « accident d’éviction » ne le faisait plus vomir toute l’après-midi, mais lui donnait « seulement » mal au ventre et la diarrhée pendant 3 jours.

Ses 2 ans passent, je suis enceinte et il arrête de téter vers 2 ans et 4 mois (je suis alors enceinte de 5 mois). Je vous dis ça car, hasard ou pas, tout a flambé après le sevrage. Il commence à avoir des selles liquides, nous sommes fin 2015. 1 selle sur 4, 1 sur 3… Je mets ça sur le compte du stress (je devais accoucher début février), d’une rhino qui ne passe pas… Janvier aucune selle moulée (fin janvier j’accouche), février pareil, mars je m’inquiète. En plus des diarrhées, il est vraiment surexcité en permanence. Une collègue de Papa Lama trouve que ça colle au tableau clinique de son mari qui souffre de la maladie coeliaque. On fait une analyse des selles au cas où vu qu’il passe beaucoup de temps à jouer dehors et à mettre les mains à la bouche mais en mon for intérieur je pense au gluten. En effet, depuis la fin de ma grossesse, avec la fatigue j’avoue qu’on a mangé beaucoup de pâtes et de pain. Le timing colle avec ses selles liquides de plus en plus nombreuses. Je précise que Papa Lama pourrait ne se nourrir que de pâtes et de pain, moi c’est plutôt le riz ^^. Et puis, on ne mangeait de la viande qu’une fois par semaine à la maison et de nombreuses alternatives contenaient du gluten (voire du gluten pur quand je faisais nos lasagnes au seitan maison dont raffolait Petit Troll). Bref , coproculture négative. Quand tu en es à prier pour avoir une salmonelle positive c’est que vraiment, ça pue…
On continue de chercher car Petit Troll mange VRAIMENT beaucoup mais perd du poids (presque 1 kg entre janvier et mars. A 3 mois de ses 3 ans, il ne pèse que 12kg) et ne grandit pas. De plus, il était continent, mais c’est désormais impossible avec la diarrhée. Ses analyses reviennent parfaitement normales, avec d’ailleurs un taux de fer tout à fait dans les clous malgré les diarrhées et le quasi végétarisme, n’en déplaise aux détracteurs du végétaisme… Nous sommes déjà en juin, Petit Troll est censé rentrer à l’école en septembre, donc sans couche, il est vraiment petit (87cm à 3 ans)… Il nous reste une chose à tester: l’éviction du gluten.

Autant vous dire que je suis JOIE et BONHEUR. Les portes du « noglu » s’ouvrent à nous. La généraliste qui suit Petit Troll nous dit de garder les factures et les étiquettes des produits sans gluten pour une éventuelle prise en charge par la sécurité sociale. Je découvre donc cet univers des étiquettes des glutenfree.

glutenNotre nouvelle décoration sur le frigo

Même si c’est compliqué au début d’être sans PLV ni gluten, on s’y fait. On s’y fait d’autant mieux qu’on note une réelle amélioration au niveau des selles. Au bout de 10 jours, Petit Troll fait plus de selles moulées que de selles liquides, chose qui n’était pas arrivée depuis plus de 6 mois. Nous tenons une piste très sérieuse avec ces résultats et continuons dans cette direction.
Parfois nous avons un raté, en achetant par exemple un paquet de gâteaux ou de pain sans gluten.  Mais qui contient du lait… On s’en rend compte très très vite… On a fait l’erreur quelques fois, mais ce n’est plus le cas désormais (ou alors il nous arrive d’acheter un truc sans gluten puis de vérifier à la maison et de nous rendre compte avant de lui donner que ça contient du lait, comme par exemple le paquet de gâteaux que j’avais acheté pour l’école…).
Bref, pour les 3 ans de Petit troll, j’ai fait un gâteau sans PLV ni gluten, et ça allait. Ce n’était pas encore trop compliqué.
Mais comment en sommes-nous arrivés à une éviction des PLV, du gluten mais aussi du soja et des légumineuses?
La suite sur le blog samedi!

Prévoir les menus à la semaine

Une des pierres angulaires de notre organisation au quotidien repose sur l’anticipation de nos menus à la semaine.
Je vois de nombreux avantages à cela:- une économie certaine: on n’achète que ce qu’on a prévu de manger et on évite le gaspillage ou les « et si on commandait au mauricien? »
– un gain de temps énorme: on ne passe plus 100 ans frigo ouvert à poser la question fatidique: « Bon, qu’est-ce qu’on va manger ce soir? ». Surtout quand la réponse « des pâtes » n’est pas la réponse passe-partout du fait de l’intolérance au gluten d’un troll de 3 ans.
– on mange plus varié qu’avant.

Je rappelle le cahier des charges de la maison:
– Je suis au « régime »
– Petit Troll mange sans plv, sans gluten, sans soja ni légumineuses
– Mini Trollounette est en cours de diversification
– Les deux trollounettes (et donc moi par la force des choses vu que j’allaite la mini) sont sans PLV
– Le midi, j’apporte ma gamelle au travail, et nous fournissons à la nounou les repas de Petit Troll et Mini Trollounette, ainsi que les goûters.
– Tout est fait maison (ou presque, nous ne faisons pas les pâtes sèches -nous faisons les fraîches- ni les pâtes sans gluten)

Les premiers menus sont un peu difficiles à établir, donc j’avais pris le problème à l’envers: pendant plusieurs semaines j’ai noté ce que nous mangions pour avoir une idée des plats récurrents. Dans nos menus actuels, depuis la reprise, nous avons désormais ajouté la contrainte du temps.

Par exemple:
– le lundi soir nous n’avons pas le temps de cuisiner donc soit nous prévoyons un repas très simple (et pouvant être resservi le lendemain midi), soit nous le cuisinons le dimanche.
– Le mardi soir nous pouvons étirer un peu le temps en couchant les enfants un poil plus tard car le mercredi je ne travaille pas et ils n’ont pas école donc ils peuvent dormir un peu. Le tout est de prendre conscience des contraintes que nous avons et qui ne sont pas forcément les mêmes chaque jour.

Pour des raisons de temps disponible toujours, nous préparons un plat pour deux repas. En effet le soir, nous emballons les restes pour le lendemain midi (moi au boulot et les petits chez la nounou). Ou par exemple nous pouvons faire cuire du quinoa en double (ça ne double ni le temps de cuisson ni la vaisselle, tout bénéf) pour le manger chaud avec une poêlée de légumes le soir, et en taboulé le lendemain midi.

J’évite de mettre plus d’une nouvelle recette par semaine car une recette inconnue demande plus de temps de préparation qu’une recette que nous avons l’habitude de réaliser, voire des ingrédients que nous n’avons pas. Nous avons également un menu « restes » en fin de semaine (souvent samedi midi).
Avant, nous faisions pizza le mardi. Les enfants adoraient. Cependant, avec les évictions du Petit Troll (j’avais trouvé des pâtes toutes prêtes/recettes de pâtes à pizza sans gluten mais toutes contiennent du soja et/ou de la farine de pois chiches…) c’est désormais compliqué. Notre menu « rigolo » de la semaine est désormais un menu galettes bretonnes (juste de la farine de sarrasin et de l’eau) ou un menu « bruschetta » (avec du pain sans gluten que je fais moi en général pour Petit Troll et dont je congèle des tranches).

Concrètement qu’est-ce qu’on a dans nos assiettes cette semaine? Des lasagnes (avec et sans viande) dimanche soir et lundi midi (à chaque fois le plat principale est accompagné de crudités/salade). Galettes bretonnes lundi soir avec recyclage de galettes façon wrap mardi midi. Salade de pommes de terre mardi soir qu’on accompagnera de steaks hachés pour les enfants mercredi midi. Gratin légumes/pommes de terre mercredi soir avec saucisse (ou oeuf, selon nos poules) jeudi midi. Etc.. A part les lasagnes (nous faisons même la pâte, c’est pour ça que c’est un plat programmé dimanche et non lundi lol) rien de très élaboré mais des plats simples et équilibrés 🙂 Pas forcément aussi variés qu’avant (intolérances obligent) mais au final on s’y retrouve.

menus

Notre menu de la semaine

Avant (lorsque j’avais repris le travail après la naissance de Petit Troll) nous lancions certaines cuissons le soir pendant que nous vaquions à nos occupations (au hasard: les patates pendant les douches) mais nous avons désormais deux bottes secrètes: le thermomix et un ami de Papa Lama qui passe l’année scolaire à la maison et s’occuper d’aller chercher Grande Trollounette à l’arrêt de bus. Je vous en parlerai plus tard 🙂

Concernant les goûters:

Grande Trollounette prend son goûter à la maison. Il y a toujours du pain et de la confiture ainsi que des fruits. Parfois, quand j’ai refais du lait végétal, il y a des cookies que Petit troll peut aussi manger chez sa nounou, sinon il a toujours un fruit/une compote et je laisse du pain des fleurs pour Mini Trollounette et lui chez leur nounou. Le week-end il nous arrive de faire des gâteaux ou des crêpes. Dans ce cas nous en réservons une part pour le goûter du lundi (des grands). Il n’y a rien de prévu sur la semaine, nous faisons des gâteaux quand nous avons le temps/la possibilité d’en faire ☺️

 

Voila un peu comment nous fonctionnons pour les repas. C’est fastidieux au début mais une fois que c’est rodé on gagne énormément de temps!

Bilan des reprises de chacun

L’heure des bilans a sonnée.

Pour Grande Trollounette rien à signaler, ça roule!

Pour Petit Troll ça roule aussi à l’école. Dès le deuxième jour il nous chantait une chanson de crabes et de bateau ^^. Par contre quelques conflits avec la nounou qu’il faut qu’on évoque avec tact comme le « si tu ne me fais pas de bisou je vais être triste et me fâcher ». Je me suis retenue hier soir afin de ne pas réagir à chaud mais je n’apprécie pas le chantage affectif et la menace. Surtout que Petit Troll est un vrai bisounours qui adore les bisous et les câlins. Là il se retrouve dans une position où il se sent obligé de dire non par esprit de contradiction et est vraiment mal à l’aise (oui je sais ce n’est pas simple lol). Du coup au lieu de faire caca dans sa couche de la sieste comme il fait à la maison, il fait caca dans son slip avant et après la sieste… Je trouve le message très clair…

Pour Mini Trollounette l’adaptation chez la nounou (la même que son frère) est plutôt réussie. Elle dort moins qu’avec nous la journée mais y passe de bonnes journées et mange bien. Elle y boit aussi un peu de mon lait (environ 150mL sur une journée de garde)

Ma reprise: J’ai attaqué lundi un nouveau boulot, dans une nouvelle structure, avec un nouveau mode de fonctionnement, un autre matériel, des nouveaux patients, une nouvelle équipe et des tas de merdes à rattraper. Ca se passe bien, mon assistante est super, mais j’avoue que je suis crevée des trésors d’adaptation et de réflexion dont j’ai du faire preuve toute la semaine pour rattraper le coup avec pas mal de patients (soucis avec ma prédécesseure qui en plus est absente depuis avril…). Un vrai numéro de funambule. Mais visiblement (d’après mon assistante) j’ai bien géré. Je tire mon lait sur ma pause d’une heure le midi. Ma reprise a été difficile pour mini trollounette qui a passé plusieurs soirées au sein ou dans le dos de son papa jusqu’à 22 voire 23h, mais ça va mieux.

blouseJe n’ai PAS choisi les couleurs de ma blouse… Vivement les nouvelles qui seront bleues et plus légères!!

Le bilan est plutôt positif mais demande beaucoup d’organisation en amont. Je vous détaillerai tout ça dans un autre article.

Noces de coton

Déjà un an que nous nous sommes dit oui <3
J’ai l’impression que c’était hier que nous vivions cette magnifique journée. Une journée complètement hors du temps et totalement nous. Un peu étrange et décalée pour quelqu’un qui ne nous connaîtrait pas mais 100% trollounesque pour nos amis et notre famille qui savent que nous ne sommes pas vraiment un modèle de « normalité ».
Un « petit mariage », avec juste nos amis et notre famille. Mon témoin -marraine de Petit Troll- a cousu ma robe. Mon autre témoin -marraine de Grande Trollounette- s’est occupée de mon maquillage. Et surtout, elles sont là depuis plus de 10 ans. Je ne suis pas la meilleure amie du monde car très solitaire et complètement phobique du téléphone, mais nous pouvons compter l’une sur l’autre…050915-SL-87Mademoiselle Céline B. a immortalisé ce moment. Nous nous suivions pendant notre première grossesse, celle de Grande Trollounette. Des octobrettes 2011 🙂 Comme quoi, on peut créer de vrais liens sur internet!

Voilà quelques photos de ce jour magique. Pour la peine, notre cadeau de mariage est commandé: ce sont des agrandissements sur toile de quelques-unes des photos de Céline. Mini Trollounette était aussi de la fête, car j’étais enceinte de 4 mois et demi 🙂

050915-SL-347
050915-SL-135

050915-SL-296

Un beau jour, je suis nostalgique et en même temps, une belle année s’est écoulée 🙂

Je t’aime mon chéri d’amour d’amour d’amour <3

Check-list de la reprise – bullet journal

Je reprends le travail lundi 5 septembre avec la boule au ventre: Nouveau boulot, nouvel endroit, nouvelles façons de faire, pas de vacances vu que c’est un nouveau boulot… Et surtout, une frousse immense devant la montagne d’organisation que la reprise va me demander, notamment au niveau de la gestion des repas (sans lait, sans gluten, sans soja, sans légumineuses pour petit troll).

N’arrivant pas à gérer un agenda (trop de pages inutiles et de pages trop petites, il finissait perdu sur le buffet à ne plus servir) je me suis lancée dans un bullet journal. A voir sur le long terme si ça me sert vraiment mais déjà j’ai fait des pages pour le suivi de mon régime (avec un graphique pour ma perte de poids et les cm perdus au niveau de la taille, des bras, des cuisses, des hanches, un suivi de mon alimentation, de mes pas, du sport que je fais…) et une page « pense-bête pour la reprise » histoire de désencombrer mon cerveau qui sature de tout ce qu’il y a à penser tout le temps.

IMG_6567_Fotor

Suivi des résultats de mes efforts dans mon bullet journal

Sur ma check-list de reprise:
– une colonne par troll histoire de ne pas oublier la trousse d’urgence du petit troll, son repas, le repas et les biberons de lait maternel de la mini, la carte de bus scolaire de la grande…
– L’adresse de la médecine du travail (j’ai RDV à 9h pour bien commencer ce nouveau boulot).
– Ce que je dois penser à prendre (tire-lait, glacière, mon repas, mon carnet de santé…).

Je suis parée, mais je n’irai pas jusqu’à dire que je suis prête hein…

La rentrée des Trolls

A moins d’habiter ailleurs qu’en France, vous savez que jeudi 1er septembre était le jour de la rentrée des classes.

Grande Trollounette est entrée en grande section. L’école des trolls étant une petite école de village, il n’y a que trois classes: maternelle, CP-CE1-CE2 et CM1-CM2. Du coup, pour elle, pas de stress: elle retrouve sa salle de classe, ses copains et ses maîtresses. Elle était impatiente d’y retourner et d’être chez les grands. Nous avons même eu droit le matin à « quand est-ce qu’on y vaaaaa? » et « on peut y aller plus tôt pour que j’aille à la garderie? ». Bref rentrée sereine pour elle. Sinon 1m01 et 15kg pour ma puce, elle rattrape tranquillement les copains 🙂

Petit Troll est entré en petite section, dans la même classe que sa soeur. Aucun souci pour lui non plus, pas de pleurs, pas d’accident et il a hâte de revoir tous ses copains lundi matin et de remettre son cartable dinosaure. Il a fait de la poutre (« y’a deux filles qui m’ont mis sur la poutre », les filles en question étant la maîtresse et l’ATSEM), joué « aux serpents » (aucune idée de ce que c’est) et fait une oeuvre d’art avec des feutres et des gommettes. Bref, ça roule. La maîtresse de fin de semaine a vu le PAI avec nous avec résignation. En effet, jusqu’à l’an passé un autre enfant polyallergique était en maternelle. Maintenant qu’il est en CP, le nôtre prend le relais… Petit Troll est le plus petit de sa classe malgré les 3cm pris depuis l’arrêt du gluten en juin (il fait désormais 90cm pour 13kg), mais bon, je crois qu’il n’y a que moi qui le remarque 😉

Mini Trollounette commence à bien s’habituer à sa nounou. Elle commence à faire des siestes, prend un peu de lait (quand même 140mL sur une journée de 9h jeudi). Elle y mange de la purée. En effet, elle ne mange pas assez en DME pour la nounou qui stresse des faibles quantités de lait/solides sur la journée donc on préfère qu’elle soit sereine et que la mini aussi du coup. Comme elle sait très bien mâcher ça ne pose pas de problèmes de sécurité pour le passage purée chez nounou/DME à la maison.

D’ailleurs je vous avais dit que j’avais dû me réfréner pour ne pas commencer la DME trop tôt pour elle car entre son gabarit et son niveau moteur j’avais l’impression qu’elle avait bien plus que 4 mois et demi (par rapport aux souvenirs que j’ai des aînés). Nous l’avons pesée et mesurée vendredi et donc à 7 mois et 1 semaine elle fait 67cm pour 8,4kg. Soit la taille de sa soeur à 1 an et un peu plus lourde qu’elle à 1 an aussi. Elle arrive désormais à se mettre debout contre une paroi lisse (sans se hisser donc), lâche une main sans souci, parfois les deux pendant quelques secondes, et tente d’avancer en crabe. Bref elle carbure!!

 

IMG_6563Et hop, sans les mains!!

 

Rentrée des trolls impeccable donc! Reste plus que ma rentrée demain… Après deux nuits bien bien bien pourries (merci les trois trolls) j’avoue que j’appréhende encore plus, le manque de sommeil me rend dingue… Mais bon, on fera avec hein, quand il faut, il faut… et qui sait, cette nuit sera peut-être très bonne!