Sexisme ordinaire: les impôts

L’an dernier, papa Lama et moi-même nous sommes mariés. Nous avons donc fait cette année notre première déclaration d’impôts commune et signalé notre changement de situation. Depuis janvier nous continuions d’être prélevés chacun de notre côté et avions modulé les prélèvements pour que ça colle avec la somme finale.

Cet été j’ai eu la surprise de découvrir un remboursement des impôts du montant des prélèvements que j’avais effectués depuis janvier. Après renseignements pris auprès du centre des impôts dont je dépends, j’ai appris que c’était dû au signalement de changement de situation (notre mariage donc), que ça annulait le mode prélèvement mensuel automatique. Je trouvais ça relou vu qu’on avait tout planifié mensuellement, mais bon, ça marche comme ça, on fera avec.

J’ai prévenu Papa Lama qu’il risquait d’avoir une grosse somme remboursée également, et qu’il n’y touche surtout pas. Mais rien ne s’est passé et il a été prélevé normalement en août. Nos taxes foncières/d’habitation ont bien été prélevées sur le compte joint également.

Bon…

Et là, l’avis d’imposition arrive et ZE grosse blague: en fait, j’ai désormais le statut de « mariée » et seul mon contrat de prélèvement a été annulé. Et à partir d’octobre, la somme manquante sera prélevée mensuellement sur le compte de Monsieur. Oui oui oui!!

Si nos deux contrats de prélèvements avaient été annulés et qu’on avait eu à faire une nouvelle demande de prélèvement d’une seule somme au lieu de deux, j’aurais compris, et nous aurions programmé les prélèvements sur le compte joint, avec la taxe d’habitation et la taxe foncière. Mais là!!

Donc maintenant je suppose que pour les impôts je ne suis plus Maman Ours mais Madame Papa Lama.

Je me sens tellement valorisée dans mon individualité et mon identité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *