Avoir un enfant polyallergique

Aujourd’hui nous avions notre RDV annuel chez l’allergologue.

Le bilan pour notre Grande Trollounette est plutôt positif. En effet, depuis février elle mange à la cantine l’entrée et le plat comme les autres enfants et nous fournissons un dessert sans lait. A la maison on ne consomme aucune protéine de lait animal. Etape suivante: lui donner du yaourt le WE, un peu plus à chaque WE, et si tout va bien, on peut penser qu’après les vacances de la Toussaint elle mangera le même repas que les autres enfants à la cantine, du début à la fin (et 0 PLV à la maison). C’est très encourageant.

Le bilan pour Petit Troll est complètement désespérant… Enfin oui et non.
Depuis qu’il a arrêté de consommer du gluten mi-juin, il a pris 1,2 kg et 3cm (en 2 mois et demi donc). Ca c’est pour la partie positive.

La négative est qu’il est rentré dimanche d’une semaine de vacances avec un horrible eczéma dans le dos et des selles franchement bof… Je pense que son régime (surtout les PLV, ça fait un peu trop « parents bobo » je suppose…) n’a pas été strictement respecté… Du coup, ça a certainement fragilisé ses intestins déjà pas au top et ajouté des intolérances aux précédentes… Lorsqu’il était bébé, il ne supportait pas le soja (via mon lait), on part donc sur une éviction stricte du soja et des légumineuses (qui sont de la même famille allergique visiblement). Petit Troll mangeant peu de viande (il était allergique au boeuf/veau/agneau jusqu’à environ 2 ans), et du fait de nos penchants végé, nous mangeons régulièrement des lentilles et pois chiches, dont il raffole, et parfois du tofu. Nous allons donc encore devoir lui enlever des aliments qu’il affectionne… Clairement, ça me fout un énorme coup au moral 🙁

Donc au programme: éviction stricte de toutes les protéines de lait animal, du gluten, du soja (en général quand il n’y a ni lait ni gluten dans un aliment « industriel », il a du soja…), des pois chiches, des fèves, des lentilles… Et tentative de lui filer du Néocate Active pour qu’il ne manque pas de protéines. Dès que son eczéma sera calmé j’ai des patchs à lui poser. D’abord un patch test avec de l’eau et un patch avec de la farine de blé pour voir s’il réagit bien au patch. Si le résultat est négatif alors il n’y aura pas d’autres patchs à faire à cause des risques de faux négatifs (vu qu’il a une très nette amélioration sans gluten donc c’est bien qu’il y est sensible). Si le résultat est positif alors nous pourrons tester d’autres aliments (maïs, sarrasin…) histoire d’avoir une piste. Nous referons le point avec l’allergologue dans 4 mois. Cependant, elle n’était pas hyper optimiste quant à l’avenir de Petit Troll niveau allergies. Clairement, il ne va pas manger à la cantine à 5 ans comme sa soeur… Mais on ne peut pas prévoir exactement si ses allergies vont continuer, jusqu’à quand elles vont durer, si certaines vont partir puis revenir ni si de nouvelles vont apparaître… En attendant, on s’adapte comme on peut et on croise les doigts pour que la demande de prise en charge concernant le gluten revienne validée par la CPAM (sinon on essaiera une autre caisse, car les malades ne sont pas égaux selon les départements, joie et bonheur dans mon coeur…).

image

Nous voilà donc avec un PAI (projet d’accueil individualisé je crois) encore plus fourni que celui de l’an dernier pour la nounou, histoire que la maîtresse flippe bien. De toute façon, si ça se trouve il ne va aller que quelques jours à l’école, pour des questions de continence de selles… Mon pauvre poussin 🙁 Là où des tas de parents se demandent quelle jolie tenue ils vont mettre à leur troll, moi je me demande s’il ne va pas bouffer un bout de pain d’un copain. Ou encore mieux, une viennoiserie!!

Mon coeur de maman a très mal ce soir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *