Prévoir les menus à la semaine

Une des pierres angulaires de notre organisation au quotidien repose sur l’anticipation de nos menus à la semaine.
Je vois de nombreux avantages à cela:- une économie certaine: on n’achète que ce qu’on a prévu de manger et on évite le gaspillage ou les « et si on commandait au mauricien? »
– un gain de temps énorme: on ne passe plus 100 ans frigo ouvert à poser la question fatidique: « Bon, qu’est-ce qu’on va manger ce soir? ». Surtout quand la réponse « des pâtes » n’est pas la réponse passe-partout du fait de l’intolérance au gluten d’un troll de 3 ans.
– on mange plus varié qu’avant.

Je rappelle le cahier des charges de la maison:
– Je suis au « régime »
– Petit Troll mange sans plv, sans gluten, sans soja ni légumineuses
– Mini Trollounette est en cours de diversification
– Les deux trollounettes (et donc moi par la force des choses vu que j’allaite la mini) sont sans PLV
– Le midi, j’apporte ma gamelle au travail, et nous fournissons à la nounou les repas de Petit Troll et Mini Trollounette, ainsi que les goûters.
– Tout est fait maison (ou presque, nous ne faisons pas les pâtes sèches -nous faisons les fraîches- ni les pâtes sans gluten)

Les premiers menus sont un peu difficiles à établir, donc j’avais pris le problème à l’envers: pendant plusieurs semaines j’ai noté ce que nous mangions pour avoir une idée des plats récurrents. Dans nos menus actuels, depuis la reprise, nous avons désormais ajouté la contrainte du temps.

Par exemple:
– le lundi soir nous n’avons pas le temps de cuisiner donc soit nous prévoyons un repas très simple (et pouvant être resservi le lendemain midi), soit nous le cuisinons le dimanche.
– Le mardi soir nous pouvons étirer un peu le temps en couchant les enfants un poil plus tard car le mercredi je ne travaille pas et ils n’ont pas école donc ils peuvent dormir un peu. Le tout est de prendre conscience des contraintes que nous avons et qui ne sont pas forcément les mêmes chaque jour.

Pour des raisons de temps disponible toujours, nous préparons un plat pour deux repas. En effet le soir, nous emballons les restes pour le lendemain midi (moi au boulot et les petits chez la nounou). Ou par exemple nous pouvons faire cuire du quinoa en double (ça ne double ni le temps de cuisson ni la vaisselle, tout bénéf) pour le manger chaud avec une poêlée de légumes le soir, et en taboulé le lendemain midi.

J’évite de mettre plus d’une nouvelle recette par semaine car une recette inconnue demande plus de temps de préparation qu’une recette que nous avons l’habitude de réaliser, voire des ingrédients que nous n’avons pas. Nous avons également un menu « restes » en fin de semaine (souvent samedi midi).
Avant, nous faisions pizza le mardi. Les enfants adoraient. Cependant, avec les évictions du Petit Troll (j’avais trouvé des pâtes toutes prêtes/recettes de pâtes à pizza sans gluten mais toutes contiennent du soja et/ou de la farine de pois chiches…) c’est désormais compliqué. Notre menu « rigolo » de la semaine est désormais un menu galettes bretonnes (juste de la farine de sarrasin et de l’eau) ou un menu « bruschetta » (avec du pain sans gluten que je fais moi en général pour Petit Troll et dont je congèle des tranches).

Concrètement qu’est-ce qu’on a dans nos assiettes cette semaine? Des lasagnes (avec et sans viande) dimanche soir et lundi midi (à chaque fois le plat principale est accompagné de crudités/salade). Galettes bretonnes lundi soir avec recyclage de galettes façon wrap mardi midi. Salade de pommes de terre mardi soir qu’on accompagnera de steaks hachés pour les enfants mercredi midi. Gratin légumes/pommes de terre mercredi soir avec saucisse (ou oeuf, selon nos poules) jeudi midi. Etc.. A part les lasagnes (nous faisons même la pâte, c’est pour ça que c’est un plat programmé dimanche et non lundi lol) rien de très élaboré mais des plats simples et équilibrés 🙂 Pas forcément aussi variés qu’avant (intolérances obligent) mais au final on s’y retrouve.

menus

Notre menu de la semaine

Avant (lorsque j’avais repris le travail après la naissance de Petit Troll) nous lancions certaines cuissons le soir pendant que nous vaquions à nos occupations (au hasard: les patates pendant les douches) mais nous avons désormais deux bottes secrètes: le thermomix et un ami de Papa Lama qui passe l’année scolaire à la maison et s’occuper d’aller chercher Grande Trollounette à l’arrêt de bus. Je vous en parlerai plus tard 🙂

Concernant les goûters:

Grande Trollounette prend son goûter à la maison. Il y a toujours du pain et de la confiture ainsi que des fruits. Parfois, quand j’ai refais du lait végétal, il y a des cookies que Petit troll peut aussi manger chez sa nounou, sinon il a toujours un fruit/une compote et je laisse du pain des fleurs pour Mini Trollounette et lui chez leur nounou. Le week-end il nous arrive de faire des gâteaux ou des crêpes. Dans ce cas nous en réservons une part pour le goûter du lundi (des grands). Il n’y a rien de prévu sur la semaine, nous faisons des gâteaux quand nous avons le temps/la possibilité d’en faire ☺️

 

Voila un peu comment nous fonctionnons pour les repas. C’est fastidieux au début mais une fois que c’est rodé on gagne énormément de temps!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *