Archives du mot-clé enfant intolérant au gluten

Réintro des PLV pour la mini

Depuis quelques semaines nous réintroduisons les PLV chez la mini trollounette. Ca se passe très bien. Je peux en manger un peu sans souci pour elle. Et elle peut en manger un peu sans conséquence également. Quand je dis un peu, c’est un peu. Actuellement, la plus grande quantité qu’elle ait eue sur 24h c’est un demi-beurre individuel et deux petites cuillères de yaourt (taille bébé les cuillères donc vraiment petites). On y va doucement mais sûrement.

Depuis que nous sommes rentrés de Disneyland, comme j’ai consommé par mal de PLV et elle un peu, on évite de lui en donner (depuis 6 jours donc), histoire de ne pas surcharger son organisme. Et voilà que depuis 2 jours ses selles me font furieusement penser à celles de son frère quand il a commencé à ne plus tolérer le gluten… Et la nuit que nous venons de passer (qui n’avait de nuit que le nom) me fait vraiment craindre un début d’intolérance au gluten… C’est vrai qu’elle adore le pain et en mange pas mal, mais à côté de ça on mange sans gluten à la maison et très souvent c’est le cas aussi chez sa nounou (car une autre petite fille qui est chez sa nounou est sans gluten). J’espère que c’est les dents, mais clairement les gaz, les tortillements, les hurlements, l’agitation et les bouses ont un air de déjà-vu…

J’ai envie de pleurer, pas deux trolls!! En soi ça ne changerait pas grand-chose à notre quotidien (à part pour moi qui ne pourrait plus manger le vendredi midi à la pizzeria avec mon papa) mais je ne peux pas m’empêcher de me projeter dans l’avenir et de penser à cette fichue cantine… Quand la réintro des PLV était bien lancée et semblait fonctionner, une de mes premières pensées était « chouette, enfin un troll qui pourra tout de suite manger comme les copains ». Peut-être que non finalement…

A suivre… J’espère tellement que c’est les dents 🙁

Après les PLV et le gluten…

Mercredi, je vous racontais comment Petit Troll s’était retrouvé sans PLV ni gluten.
Je vais vous raconter la suite.
Nous voilà en juin donc, éviction du gluten probante. Tout rentre dans l’ordre, c’est parfait. Petit Troll reprend vite du poids, mange des quantités normales, est moins excité… Puis il part 1 semaine en vacances et revient avec un eczéma carabiné, et des selles bof bof bof. Papa Lama comprend en le récupérant que sa maman n’a pas été top top top sur l’éviction PLV/gluten. C’est vrai que c’est gonflant mais bon, ce n’est pas une lubie. Comme si ça nous amusait au quotidien!!!
Bref, RDV chez l’allergo: eczéma bien moche mais prise de 3 cm et 1,4kg en 1 mois et demi d’éviction. C’est très encourageant. Pour ses selles elle pense que les écarts d’éviction ont de nouveau fragilisé ses intestins déjà bien fragiles (cadeau génétique de Papa Lama). Du coup, on arrête aussi soja et légumineuses vu qu’il était intolérant au soja petit (et c’est vrai que souvent, après un dahl de lentilles, ses selles étaient vraiment pas terribles)…

Là ça devient très très très compliqué, notamment car Petit Troll n’est pas du tout viande/poisson. Il faut dire que pendant longtemps ça l’a rendu malade donc clairement ça ne fait pas partie de ses aliments préférés!! Avant, je ne m’inquiétais pas du tout car à côté de ça il adorait le houmous, les lentilles, la soupe de pois cassés, les oeufs ou le tofu, donc clairement, ses apports en fer et protéines étaient bons. Mais désormais, dans la liste précédente il ne reste que les oeufs! Et là clairement ça restreint les possibilités d’obtention de protéines.

Pour le calcium je ne m’inquiète pas trop, il mange des noix de cajou, des légumes riches en calcium comme le brocolis… Ca tombe bien car je n’arrive pas à lui faire avaler son complément alimentaire pour le calcium. Même dans une compote ça laisse un goût (dégueulasse, appelons un chat un chat).

Pour le fer il existe des compléments.

Mais pour les protéines bin… Ok, il mange un peu de jambon et d’oeufs si je lui en donne mais clairement il n’en mange pas tous les jours. Il mange un peu de noix de cajou et de riz complet mais ce n’est pas suffisant. Si je lui cuisine un steak haché (du boucher), il en mange 2 fourchettes. Même sous forme de boulettes à la sauce tomate ou de lasagnes il n’en mange pas beaucoup. Le poisson, il se contente d’en manger un petit morceau.

Me voilà donc sortie du cabinet avec une ordonnance de néocate active. Arrivée à la pharmacie avec mon ordonnance longue comme le bras, je découvre avec joie que les 15 sachets de 65gr de Néocate coûtent 140€. Ok. Même avec une prise en charge sécu et mutuelle j’avoue que ça ne me tente pas des masses, surtout vu l’échec du complément de calcium. La représentante nous envoie un échantillon dans la semaine. Pour la première fois de ma vie, je fais un mélange poudre de LA/eau. Le résultat est plein de grumeaux et ça pue, je mets un coup de mixer et j’ajoute du chocolat, une paille, un super gobelet dont il a choisi la couleur et hop, je lui file la moitié du sachet. Qui finit renversé par terre. Super. Là tu vois juste 5€ à tes pieds… Bref, au goûter je lui repropose mais clairement ça ne lui plait pas. « J’aime pas, je préfère ton lait de noix de cajou ». Pas fou… Me voilà donc avec mon troll qui ne veut pas de lait en poudre mais son corps qui en a besoin… L’allergo me conseille de regarder sur le site pour trouver des recettes de cuisine… Je vais essayer de mendier un autre échantillon pour voir.

neocateCeci n’est pas de la faisselle…

En parallèle, je lui pose deux patchs: un patch test et un pour le gluten. L’idée c’est de voir si on peut avoir un positif avec le patch du gluten (vu que l’éviction est très probante) pour ensuite tester d’autres choses (comme le maïs ou le riz par exemple). En effet, on tâtonne et le risque quand on enlève un aliment c’est qu’on en ajoute trop d’un autre et que l’équilibre se rompe. Et paf on ajoute une nouvelle intolérance. Mais non, c’est tout négatif (sauf le métal du patch, ahah).

tests

Une magnifique NON-réaction cutanée au gluten, ou comment se compliquer la vie

Bref nous voilà donc pour l’instant et pour au moins 4 mois, sans PLV (ni assimilé), ni gluten, ni soja, ni légumineuses pour Petit Troll. Autant vous dire que dans le commerce, s’il n’y a ni PLV ni gluten dans une préparation, il y a en général du soja et/ou de la farine de pois chiche. Sinon c’est pas drôle…
Heureusement que j’ai quelques livres pour m’aider à lui faire oublier tout ça et l’aider à se sentir comme les autres enfants de 3 ans.

Notamment celui de Auvertaveclili. Ok il contient des recettes avec des aliments interdits, mais je m’en sers pas mal, et si besoin, je l’adapte sans trop de difficultés.

Du coup au goûter mercredi c’était petits moelleux au sarrasin et au chocolat 🙂

moelleux

 

 

Sinon j’ai plusieurs livres de Valérie Cupillard également, je vous les conseille 🙂