Archives du mot-clé motricité libre et DME

La DME: faire confiance à bébé pour sa diversification

Pour ceux qui me suivent depuis un moment, vous savez déjà que nous appliquons la DME depuis notre deuxième troll. Pour ceux qui arrivent par ici, ça peut paraître étrange.

Qu’est-ce que la DME?
Il s’agit de la Diversification Menée par l’Enfant, ou diversification autonome.
Concrètement, c’est l’enfant qui décide des quantités et des moments où il a faim, et les parents qui s’occupent de la qualité. Cela nous semble la suite logique de l’allaitement à la demande. Le bébé sait très bien gérer sa satiété dès la naissance, pourquoi pas plus tard?
Notre « philosophie » à papa Lama et moi est que bébé participe tout de suite aux repas de la famille (temps de repas et menu). Nous avons donc des repas comportant toujours des aliments adaptés à bébé (sans ajout de sel notamment).
Ce midi nous avons mangé une salade composée (pomme de terre, haricots verts, tomates et concombre), elle a mangé des haricots verts (le reste était coupé trop petit). Au goûter un bout de brugnon et du pain des fleurs…

Mais encore?
Eh bien, comme on laisse l’enfant gérer sa faim et ce qu’il veut manger, il n’est pas question de lui donner des aliments mixés comme lors de la diversification classique. Parce que manger de la purée seul à 6 mois, c’est impossible, ce qui fait que c’est le parent qui donne et est le principal acteur du repas, contrairement à la DME. Et que le but de la diversification alimentaire est d’introduire les aliments et de faire découvrir à l’enfant des goûts et des textures, le lait restant son aliment principal la première année.

Quand commencer la DME?
Je vous conseille ce site qui est très très bien fait (je trouve).
Donc globalement, on attend environ les 6 mois de l’enfant. Mais il n’y a pas seulement l’âge qui entre en ligne de compte! 

Pourquoi 6 mois?

Pour des questions de:
– maturité: intestinale, immunitaire…
– tonus: l’enfant doit tenir son dos droit sans effort afin de se concentrer sur ce qu’il mange, c’est la base de la sécurité. On ne donne pas à manger à un bébé dans un transat incliné, cela présente trop de risques de fausse route.
– Coordination main-oeil: il faut que bébé arrive à mettre l’aliment à la bouche.

A noter pour les puristes de la motricité libre: personnellement je fais une entorse à la motricité libre sur le point « tient assise dans sa chaise mais ne se met pas assise seule ». En dehors des repas dans sa chaise, je ne l’assois jamais, et elle cherche à le faire d’elle-même depuis plusieurs jours, mais n’est pas du tout près d’y arriver 🙂

Comment ça s’est passé dans notre caverne?

Mini trollounette était très intéressée à 4 mois 1/2, tenait très bien son dos assise sur nos genoux, portait les choses à la bouche. Je me suis retenue de commencer pour laisser le temps à son système digestif d’être un peu mieux armé pour travailler avec la nourriture solide. Je dis que je me suis retenue car sa soeur a commencé les purées à 6 mois d’âge réel, soit 4 mois d’âge corrigé. Et son frère a commencé la DME à 6 mois d’âge réel, soit 4 mois 1/2 d’âge corrigé. Eh oui, les aînés sont prématurés! Je me suis retrouvée avec ce bébé à terme, hyper tonique, me faisant penser à ses aînés à l’âge de 6 mois voire plus (gabarit, tonicité) alors qu’elle n’avait que 4 mois 1/2! Mais bon, ce n’était pas le moment et nous avons patienté.
Je ne regrette pas car au bout de la troisième présentation de nourriture mini trollounette a mâché avec ses petites gencives. Un vrai beau mouvement de mastication bien ample sur du melon mûr. Il faut dire qu’on ne rigole pas avec la nourriture à la maison! Je ne vous raconte pas la bande de goinfre que nous avons…

Je vous parlerai sécurité et DME dans un prochain article et vous dirai un peu où nous en sommes actuellement 🙂