Archives du mot-clé Ordre d’introduction des solides en DME

Age d’introduction des aliments

J’ai été très surprise en feuilletant le carnet de santé de mini trollounette de voir que les légumes secs étaient à introduire vers 15-18 mois, car elle a déjà mangé (et adoré) des pois chiches (en falafels, donc écrasés) et des lentilles. Elle aura 7 mois le 26.
L’argument français étant que c’est dur à digérer. Pas de souci ici, mais comme la mini est en DME elle mange de petites quantités pour l’instant 🙂

lentillesPas de lentilles avant 15 mois? Ca la fait marrer

 Je me suis penchée un peu sur la question et ai regardé comment ça se passait ailleurs. Force est de constater qu’au Canada par exemple, les bébés n’ont visiblement pas de problème de digestion des lentilles comme les bébés français. En effet, là-bas il est conseillé de commencer par les aliments riches en fer comme la viande, les oeufs ou encore le tofu ou les légumineuses et ce dès 6 mois dans la majorité des provinces, parfois 9 mois, mais jamais aussi tard qu’en France! D’ailleurs, dans toutes les brochures canadiennes que j’ai lues, les critères pour commencer la diversification sont les mêmes que ceux que je vous ai énumérés pour la DME, visiblement la diversification avant 6 mois n’est pas plébiscitée.

Du coup je me suis posé la question de la cohérence d’un ordre un peu rigide d’introduction des aliments. Ici on n’aime pas trop faire les choses « parce qu’il faut les faire comme ça et puis voilà. »

Comment et pourquoi avons-nous décidé de commencer par tel aliment plutôt que tel autre?

Avant de commencer la diversification j’ai regardé quelques informations qui me paraissaient importantes:

les allergies: vu notre terrain familial on comprend aisément pourquoi!! Concernant le gluten, les recommandations françaises actuelles semblent être pour une introduction entre 4 et 7 mois mais en farfouillant il n’y a pas vraiment de lien entre l’âge d’introduction du gluten et l’apparition d’une maladie coeliaque/intolérance au gluten, sauf si l’introduction était trop précoce (avant 4 mois) ou trop tardive (et là difficile à quantifier visiblement vu l’hétérogénéité des échantillons). Quelques études sont présentées ici

– euh bin c’est tout…

Cela n’engage que nous, mais nous partons du principe qu’en DME il y a autant de diversifications possibles que de familles. Je précise DME car l’idée est de proposer à bébé des aliments familiaux qu’il a la capacité (« motrice ») de manger. Et comme il mange seul, les quantités sont assez faibles au début, son système digestif s’habitue donc petit à petit aux aliments solides en même temps que bébé gagne en dextérité et mange un peu plus. Et puis, après tout, la diversification s’adapte au pays. Le riz va être le premier aliment introduit chez les bébés asiatiques, parce que c’est l’aliment principalement consommé par les parents! Les américains ne conseillent pas du tout de commencer par de la purée de carotte car ça constipe alors que c’est souvent le premier essai de solide d’un bébé français. Bébé a été habitué in utero puis via l’allaitement à l’alimentation familiale, donc pourquoi ne pas continuer? Vous mangez de la purée de carottes tous les jours vous? Eh bien chez nous, les légumineuses et/ou le tofu sont au menu plusieurs fois par semaine donc bébé en mange, la quantité qu’elle veut, et tout va bien. Peut-être qu’en effet si je lui donnais des lentilles en purée à la cuillère elle en mangerait plus que ce que son estomac peut digérer? Allez savoir…
Nous privilégions également les fruits et légumes bio et de saison donc elle profite de la ratatouille avant la trève hivernale lol.

Par contre, étant donné l’intolérance du papa face à certains poissons, je lui en ai donné un tout petit peu et j’ai bien surveillé ses réactions en aval. Pareil lorsque nous avons introduit le gluten (en lui donnant des pâtes et du pain).

Pour introduire les céréales nous n’avons pas donné de bouillies mais introduit des vraies céréales sous forme de graines comme le quinoa par exemple, ou de cracottes en piquant du pain des fleurs à Petit Troll (actuellement riz – millet – sarrasin).

Nous avons introduit très rapidement des aliments riches en fer comme les lentilles ou l’oeuf car Mini Troll est allaitée et donc peut commencer à manquer un peu de fer à 6 mois.

Voilà un peu comment nous faisons dans notre caverne. Et chez vous, ça se passe comment?