Archives du mot-clé perdre 30kg

10 kg de perdus

Depuis le 1er août je me suis lancé le défi de perdre 30kg (au moins). Une de mes amies diététicienne m’a aidée à pointer du doigt ce qui, au quotidien, m’empêchait de perdre du poids. Je mangeais ce que mon corps utilisait (je ne perdais pas de poids et je ne grossissais pas non plus) mais j’avais besoin d’un coup de pouce pour perdre. Je ne pensais pas perdre aussi bien et sur la durée.

J’ai franchi le cap psychologique (et physique!!) des -10 kg, et je suis super contente et fière de moi. J’avais peur que passés les 5-6 premiers kilos la perte ralentisse, mais non, ça va. J’ai pourtant eu des semaines pas assidues du tout (la faute aux nuits d’enfer de ces derniers temps, cf articles sur nos problèmes de nounou), et malgré tout la courbe descend 🙂
Il faut cependant avouer que même en étant peu assidue je n’ai pas fait d’excès de folie non plus. Déjà parce que ma puce allaitée est APLV (donc je ne peux pas me jeter sur du nutella ou du fromage), et parce qu’étant donné les allergies des trolls il n’y a rien d’industriel à la maison. Quand tu dois te faire tes cookies d’un coup bin ça t’évite une pulsion!

Par contre je vais avoir des bâtons dans les roues régulièrement à cause de ma thyroïde. L’endocrino m’avait dit de l’appeler dès 5 kg perdus pour réajuster mon traitement. Je l’ai appelée à 6kg (vu que j’ai stagné un peu à -4 et hop d’un coup -6!). Le temps de recevoir l’ordonnance pour la prise de sang, de la faire, d’avoir de nouveau l’endocrino au téléphone, de recevoir la nouvelle ordonnance, de baisser mon traitement et qu’il fonctionne, j’ai passé bien 3 semaines en hyperthyroïdie. En gros, en plus de l’épuisement lié à notre absence de nuits, je me suis retrouvée à tachycarder et avec une fatigue intense due à ma thyroïde qui se surajoutait à la fatigue initiale. Ca plus l’énervement et la déprime, c’était vraiment une période très très très compliquée à gérer. Du coup je surveille mon poids de près pour ne pas me retrouver dans ce genre de situation de nouveau. Depuis la modification de mon traitement j’ai perdu 2 kg, donc dans 2kg je la rappelle!

Avec les nuits de nouveau moins chaotiques (pour ne pas dire inexistantes) je vais pouvoir reprendre le sport aussi. Un peu de renforcement musculaire à la maison, couplé à du vélo elliptique et à de longues balades avec les trolls!

Je suis fière de moi 🙂

Point perte de poids et sommeil

Petit point rapide sur mon « régime ».

Ca se passe plutôt bien. Globalement, si mon cher et tendre n’achète pas de bière, je n’ai pas de mal à suivre mon plan alimentaire car il me correspond parfaitement.

Comme je le redoutais par contre, avec la reprise du travail je n’ai pas le temps de faire autant de sport que je voudrais. J’avoue que quand les enfants sont couchés, les gamelles du lendemain et les sacs préparés (et tout le reste…), je m’écroule de fatigue. Ca fait plusieurs soirs que je me couche très tôt et que nous avons entre 0 et 1 réveil nocturne, ça fait du bien et me permet de recharger mes batteries! Le sommeil est vraiment mon point faible. Déjà, étudiante, mon père se demandait comment j’allais faire pour réussir ma première année de médecine en partant avec ce malus qu’est un besoin énorme de sommeil. J’ai vaincu mais ça a été vraiment dur psychologiquement de dormir peu. Là, c’est pareil. Le manque de sommeil me rend complètement dingue, incapable de gérer mes émotions, une vraie harpie.

Bref, vous l’aurez compris, ma priorité number one est: DORMIR.
Après, si je peux, je fais du sport lol.

Donc depuis début août, en date du 20 septembre, j’ai perdu 6kg. 2 cm de tour de cuisse, 3 cm de tour de hanches et 8 cm de tour de ventre!

Pour rester motivée je me suis mis plein de petits objectifs. J’ai atteins le premier objectif qui était mon poids avant Mini Trollounette (également un palier d’IMC). Mon prochain objectif est dans 3 kilos: poids d’avant Petit Troll, avec changement de garde-robe à la clé. Si je tiens jusque là pour la garde-robe car là c’est la misère. J’ai un pantalon trop grand (46), un trop petit et un qui me va mais qui est troué (les 2 en 44). Et 1 jupe qui peut faire automne si je la mets avec des collants. Je vais essayer de tenir jusqu’à pouvoir acheter seulement du 44!

Je suis fière de moi 🙂

Check-list de la reprise – bullet journal

Je reprends le travail lundi 5 septembre avec la boule au ventre: Nouveau boulot, nouvel endroit, nouvelles façons de faire, pas de vacances vu que c’est un nouveau boulot… Et surtout, une frousse immense devant la montagne d’organisation que la reprise va me demander, notamment au niveau de la gestion des repas (sans lait, sans gluten, sans soja, sans légumineuses pour petit troll).

N’arrivant pas à gérer un agenda (trop de pages inutiles et de pages trop petites, il finissait perdu sur le buffet à ne plus servir) je me suis lancée dans un bullet journal. A voir sur le long terme si ça me sert vraiment mais déjà j’ai fait des pages pour le suivi de mon régime (avec un graphique pour ma perte de poids et les cm perdus au niveau de la taille, des bras, des cuisses, des hanches, un suivi de mon alimentation, de mes pas, du sport que je fais…) et une page « pense-bête pour la reprise » histoire de désencombrer mon cerveau qui sature de tout ce qu’il y a à penser tout le temps.

IMG_6567_Fotor

Suivi des résultats de mes efforts dans mon bullet journal

Sur ma check-list de reprise:
– une colonne par troll histoire de ne pas oublier la trousse d’urgence du petit troll, son repas, le repas et les biberons de lait maternel de la mini, la carte de bus scolaire de la grande…
– L’adresse de la médecine du travail (j’ai RDV à 9h pour bien commencer ce nouveau boulot).
– Ce que je dois penser à prendre (tire-lait, glacière, mon repas, mon carnet de santé…).

Je suis parée, mais je n’irai pas jusqu’à dire que je suis prête hein…